EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Vie privée : nous sommes maintenant traqués H24 si on n’y prend pas garde … – Edito 16/05/2018

Vous êtes-vous déjà senti traqué par vos appareils connectés ? Ordinateurs, tablettes ou smartphone ? Pour peu que l’on ne pense pas à paramétrer bien comme il faut ses préférences d’utilisateur et qu’on dise oui à tous les messages qui s’affichent sur l’écran lors de l’installation d’une application pour pouvoir vite l’utiliser, on n’est pas à l’abri de quelques sueurs froides, au Fenua aussi.

Hier soir pas le temps de faire le ma’a, direction la vente de plats à emporter. A peine étais-je remonté en voiture pour rentrer qu’une alerte sur mon téléphone m’interpelle. Avant de démarrer, prudent bien sûr, je jette un œil. Et là Google Maps qui n’était même pas lancé me propose de noter le restaurant où il m’avait repéré et de faire une photo ce qui pourrait plaire aux autres utilisateurs.

Peu de temps avant lors d’une soirée entre amis où j’avais fait la connaissance de personnes que je n’avais encore jamais rencontré, le lendemain comme par hasard Facebook m’en propose deux en suggestions de nouveaux amis. C’était un peu troublant, mais je ne me suis pas inquiété, j’ai trouvé ça plutôt sympa.

L’actualité n’est pas en reste avec le scandale de Cambridge Analytica et Facebook où des millions de données privées avaient été revendues pour mieux cibler des campagnes publicitaires à visée électorale aux USA. Tout cela créée un contexte. Nos informations privées sont précieuses et il nous faut absolument en assurer, voire en regagner le contrôle.

C’est à cet effet que L’Assemblée nationale a adopté définitivement pas plus tard que lundi à une large majorité le projet de loi renforçant la protection des données personnelles, un texte d’application du droit européen auquel sont en train de s’adapter les géants du net, le RGPD. Un article en ligne du magazine Le Point nous apprenait ainsi que ce nouveau règlement repose sur le droit fondamental que constitue, pour tout Européen, la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. A tout moment il sera ainsi possible de modifier à sa guise tout ce que sait sur vous n’importe quelle entreprise, et même tout supprimer. Cette loi sera applicable à l’ensemble des entreprises et de leurs sous-traitants quelle que soit leur implantation, y compris hors Union européenne (UE). Et il s’avère selon nos sources que c’est valable aussi jusqu’en Polynésie. C’est la première fois depuis 1978 qu’une telle avancée dans le domaine est faite. Cela entrera en vigueur le 25 mai dans quelques jours. Je serais curieux de savoir à cette date, sans parler des plus petites, si des grandes boîtes locales comme les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d’énergie, les banques, les administrations, etc seront susceptibles de donner suite aux demandes des usagers qui voudront faire usage de la loi juste pour savoir ce qu’ils savent sur nous. Il risque d’y avoir du sport …

Article précedent

Tennis : Léa Lamorelle et Heve Kelley champions de Polynésie 2018

Article suivant

Sexualité : arrêtez de complexer sur vos attributs de virilité messieurs ! - Edito 17/05/2018

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Vie privée : nous sommes maintenant traqués H24 si on n’y prend pas garde … – Edito 16/05/2018