ACTUS LOCALESJUSTICE

Vingt-quatre condamnations dans l’affaire des douaniers

Le procès des douaniers et de leurs proches avait eu lieu en avril dernier. © Cédric Valax

Le procès des douaniers et de leurs proches avait eu lieu en avril dernier. © Cédric Valax

Le tribunal correctionnel de Papeete a prononcé mardi matin pas moins de 24 condamnations à des peines de sursis, d’amendes et d’interdictions temporaires ou définitives d’exercer dans la vaste affaire de « concussion » au service des douanes de l’aéroport. Une douzaine de douaniers mais aussi des agents de change et des personnels navigants d’Air Tahiti Nui ont payé pour plusieurs années de petits arrangements entre amis sur la plateforme aéroportuaire…

Depuis « au minimum trois ans », entre 2008 et 2011, ils fermaient les yeux sur l’entrée de marchandises convoyées par leurs collègues, ils n’appliquaient pas les taxes d’importations pour leurs proches ou ils bénéficiaient de billets GP en faisant de fausses déclarations de concubinages avec des personnels navigants d’Air Tahiti Nui… Vingt-quatre personnes, dont une douzaine de douaniers, ont été condamnés mardi en correctionnelle à des peines relativement lourdes allant jusqu’à trois ans de sursis, trois millions de Fcfp d’amende et des interdictions d’exercer… Dans le détail, un seul prévenu, Anthony Lilloux, a été reconnu coupable d’importations sans déclaration. Il a donc écopé seul du remboursement de 5,8 millions de Fcfp de taxes à la Polynésie. Par ailleurs, les deux principaux responsables des douanes impliqués, Daniel Dauphin et Gabriel Moutardier, ont été les seuls fonctionnaires à écoper d’une interdiction définitive d’exercer. Leurs collègues ont été condamnés à des peines d’une à cinq années d’interdiction d’exercer. Par ailleurs, les juges ont refusé d’exclure les condamnations des casiers judiciaires des fonctionnaires. Ils ont également condamné les intéressés au paiement solidaire de plusieurs dizaines de millions de Fcfp à l’agent judiciaire de l’Etat, au Pays et à Air Tahiti Nui. Une décision « satisfaisante » pour l’avocat du Pays, Me Stéphane Maillard, qui demandait réparation à la fois pour le préjudice financier et pour l’image de la Polynésie française.

Les 24 personnes condamnées ont maintenant dix jours pour faire appel du jugement. Un appel qui suspend l’application des peines prononcées mardi.

Article précedent

Discours sécuritaire de Juppé à son retour à Tahiti

Article suivant

Air France: coup d'envoi d'une semaine de grève, 13% des vols annulés

4 Commentaires

  1. Patou
    27 juillet 2016 à 8h09 — Répondre

    c ‘est vrai que cela fait chier que ces gens là aient profité du systeme. MAis franchement ca pénalise qui? l’ETAT, le PAYS et ATN…… Bref on dirait quon charge les mules pour se faire encore plus de tunes…… EN attendanrt la délinquance sévit en ville, les vols, les viols, les agressions continuent , et qu’ est ce qu’on fait????? ich plus de place dans les prisons alors tant pis prochaine fois si ils recommencent la on va les gronder……Ben merde alors.

  2. Iritahua
    27 juillet 2016 à 8h36 — Répondre

    Quand nous revenions des voyages on vous fouille à fond avec les enfants et pourtant chacun une valise. Ce que tu déclares, ils ne vont pas te croire. Par contre, d’autre qui passe avec 3 grandes valises pour une personne sans être fouillé, je trouve tout ça dégueulasse. Enfin aujourd’hui, il y a un retour de flamme. Bravo la Justice.

  3. Foutaises
    27 juillet 2016 à 9h40 — Répondre

    Tous des pourrie, les senction sont dérisoires c’est quoi cette justice ? Ils ont participé a des importations de drogue alors qu’il sont Douaniers et ont leurs donne un simple sursis…quelle rigolade ils ont pris des millions avec ce trafic en plus de leurs salaires maintenant ils vont continué avec leurs collègues c’est sur, par contre attention petit dealer de paka pour toi sa sera de la prison ferme , et oui tu n’est pas fonctionnaire

  4. TEMITA
    27 juillet 2016 à 16h22 — Répondre

    EH OUI EH OUI CA VEUT DIRE QUE LES DOUANIERS EN FONCTION SERONT PLUS ATTENTIFS … MAIS QUI SAIT QU ILS FONT PAS DEJA PARTIS D AUTRES MAGOUILLES ….ON A EU LA SERIE D HOTESSES ET STEWARTS QUI IMPORTAIENT DE L ICE ET MAINTENANT LES DOUANIERS QUI S Y METTENT AUSSI … ET BIEN LES GARS J ESPERE QUE L ADMINISTRATION DES DOUANES EN FRANCE VOUS VIRERONT DEFINITIVEMENT ….

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Vingt-quatre condamnations dans l’affaire des douaniers