INTERNATIONAL

Violences à Marseille: trois Britanniques et une Française interpellés

Marseille (AFP) – Trois Britanniques dont un mineur et une Française interpellés vendredi soir à Marseille pour des actes de violences lors d’incidents avec la police seront présentés à un juge à l’issue de leur garde à vue, a-t-on appris samedi auprès du parquet.

Ils seront déférés pour des violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, soit des jets de canettes sur les forces de l’ordre, a précisé le parquet à l’AFP.

Deux majeurs passeront en comparution immédiate devant le juge délégué. Le mineur sera présenté devant un juge des enfants. 

Une Française sera également déférée devant le juge délégué pour le même type de faits. Un autre Français, interpellé lors d’incidents identiques la veille, jeudi, passait samedi en comparution immédiate devant le juge délégué pour des faits de violences et de vol avec violences.

Vendredi soir, sept personnes ont été interpellées lors d’incidents autour du Vieux-Port, où s’étaient regroupés des centaines de supporters – en majorité anglais –  dont certains ont affronté les forces de l’ordre.

Ces heurts qui n’ont pas fait de blessés, sont intervenus à la veille d’un match Angleterre-Russie considéré comme à risque par les autorités en raison d’éventuels affrontements entre supporteurs.

Selon le préfet de police Laurent Nunez, les policiers voulaient séparer des groupes d’Anglais et de Russes lorsque certains leur ont lancé des projectiles. Les forces de l’ordre ont répliqué avec des grenades lacrymogènes.

Des affrontements sporadiques ont ensuite eu lieu au cours de la soirée dans le même quartier, tandis qu’à quelques kilomètres du centre ville, dans la 2e plus grande fan zone après Paris, plusieurs milliers de supporters assistaient au match d’ouverture entre la France et la Roumanie, sur deux écrans géants, dans une ambiance bon enfant.

Un homme est arrêté par les forces de l'ordre à Marseille, le 10 juin 2016, à la veille du match de l'Euro-2016 Angleterre-Russie. © AFP

© AFP ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
Un homme est arrêté par les forces de l’ordre à Marseille, le 10 juin 2016, à la veille du match de l’Euro-2016 Angleterre-Russie

Article précedent

Grève à Air France: "près de 80%" des vols assurés dimanche

Article suivant

Nouvelle mise en garde contre un Brexit, en tête dans un sondage

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Violences à Marseille: trois Britanniques et une Française interpellés