ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Visite d’Annick Girardin en Polynésie : le détail de son programme

Le programme du déplacement d’Annick Girardin, ministre des Outre-mer en Polynésie a été dévoilé. Le ministre sera présente sur le fenua du 1er au 7 février. Cette visite servira aussi à préparer la venue d’Emmanuel Macron du 16 au 18 avril prochain.

 

Annick Girardin atterrira à Tahiti ce samedi dans la soirée où elle accordera un premier point presse à 22h35.

Arrivée avec trois membres de la délégation, la ministre se rendra le lendemain sur l’île de Moorea. Une visite dans une vanilleraie locale y est prévue.

Pour son troisième jour de visite en polynésie, la ministre des Outre-mer effectuera une visite au Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (CRIOBE). La ministre sera également reçue par le président de la Polynésie, Édouard Fritch. Plus tard dans la journée, c’est avec le président de l’assemblée Gaston Tong Sang que la ministre s’entretiendra. Cette journée sera aussi marquée par la signature de la convention cadre Vedette de sauvetage et d’aide médicale aux Marquises.

La ministre assistera également à l’ouverture de la 17ème édition du Festival international documentaire océanien (FIFO) à la Maison de la culture de Papeete.

Le lendemain, la ministre se rendra à Bora Bora afin d’aborder la question du développement durable sur l’île.

Le 5 février, Annick Girardin participera à une réunion de travail portant sur le « Comité de suivi des accords de l’Élysée », puis ira également à la rencontre des habitants de Papeete et de Pirae.

Le lendemain, elle sera attendue au centre hospitalier de Taaone. Une étape dominée par la présentation de projets de la maison d’accueil des mineurs victimes et des femmes.

Après sa rencontre avec le milieu hospitalier, la ministre s’envolera dans la journée dans l’archipel des Tuamotu sur l’île de Rangiroa où elle échangera sur les problématiques liées à la montée des eaux dans les îles basses.

Pour son dernier jour en Polynésie, Annick Girardin aura l’occasion de visiter le site de Teahupoo, site récemment choisi pour accueillir les épreuves de surf pour les JO en 2024.

Article précedent

Bouillie de poussins et autres mets délicats - Edito 31/01/2020

Article suivant

Cross-Laurey de retour devant la cour d’appel

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Visite d’Annick Girardin en Polynésie : le détail de son programme