EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Vive la radio ! – Edito 13/02/2019

En ce 13 février nous célébrons donc la journée mondiale de la radio. C’est le media le plus populaire de la planète car les faibles moyens qu’il demande pour pouvoir être consommé sont les plus simples à mettre en œuvre. C’est ainsi 75% de la population mondiale qui y a régulièrement accès.

Si son rôle capital a pu être démontré dans les heures les plus sombres de l’histoire de l’humanité, que ses normes techniques ont évoluées, le principe reste le même, on développe un imaginaire autour des voix et des sons que l’on entend. Je me souviens que quand j’ai commencé sur cette antenne alors que je n’avais que 16 ans, je recevais des demandes en mariage, des bouquets de fleurs, et depuis que j’ai fait de la télé, y’en a eu nettement moins. Allez comprendre pourquoi …

A l’heure où la télévision, partout, se formate et perd de plus en plus en spontanéité, la radio reste, à condition de savoir oser, un des derniers bastions du parler vrai. Si vous nous écoutez régulièrement, à cette heure-ci notamment, vous en savez quelque chose. Moins d’artifices sont nécessaires pour que le propos fasse mouche. Aucune débauche de lumière, de maquillage, de vêtements, ne sont nécessaires pour pouvoir capter votre attention. Pour vous par exemple là le mystère est entier, si ça se trouve lorsque j’enregistre cet édito chez moi, je suis peut-être devant mon ordi, en t-shirt de maison – oui vous savez celui dans lequel vous êtes hyper à l’aise mais qui est vraiment très vieux et moche – et en caleçon. Pardonnez-moi de vous soumettre cette image mentale mais au moins vous voyez ce que je veux dire. Et non, vous n’en aurez pas le cœur net …

Je trouve que c’est mieux comme ça. Ce n’est que mon opinion mais je trouve dommage que de plus en plus la radio veuille se donner des airs de télévision mais en beaucoup plus cheap. Pour moi mettre des caméras dans un studio de radio c’est participer à cassez le mythe car sans un bon angle, un bon éclairage, une véritable réalisation, on donnera toujours l’impression aux quelques curieux qui regarderaient de faire de la télé de pauvresse. Au moins quand on a la tête dans le derrière et qu’on arrive à maîtriser sa voix, ça ne se remarque pas. Pas rasé depuis 3 jours, les cheveux en vrac, personne ne peut juger et se faire un a priori sur l’apparence qui pourrait l’emporter sur le reste, c’est précieux.

Aussi, fêtons l’existence de ce média fabuleux où Moretto, Thierry, Benoît et Antoine pourront continuer à faire leur métier sereinement puisque leurs corps d’Apollon ne seront ainsi pas en mesure de vous faire perdre le fil. Blague à part dans ce monde où l’image et l’apparence prennent le pas sur le reste, merci d’être encore fidèle et de croire à ce que vous ne voyez pas. Votre confiance est bien placée.

Article précedent

Toilettage du statut : ce que le Tapura a obtenu au Sénat

Article suivant

Crème Brûlée

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Vive la radio ! – Edito 13/02/2019