ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Vives réactions au fenua après l’attentat contre l’église

Le président du Pays, le président de l’assemblée, le haut-commissaire et le Tahoera’a huiraatira ont réagi dès mardi matin à l’attentat commis dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray causant la mort du prêtre auxiliaire de la paroisse. Tous évoquent un « acte barbare », « un crime abject » dans un lieu de culte et sur un homme de foi.

Mardi matin, deux hommes se sont introduits dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray pendant le culte. Le prêtre auxiliaire de la paroisse a été égorgé et un paroissien a été gravement blessé. L’attaque a été revendiquée par l’Etat islamique. Par voie de communiqué, le président du Pays, Edouard Fritch, le haut-commissaire, René Bidal, le président de l’assemblée, Marcel Tuihani et le Tahoera’a huiraatira ont exprimé leur « effroi » face à cette attaque. « Nulle personne sensée ne pourra jamais admettre ces actes barbares, prétendument effectués au nom de Dieu. Les vrais croyants savent que les lieux de culte, quels qu’ils soient, sont des sanctuaires où la haine ne saurait avoir la moindre place » indique Edouard Fritch dans son communiqué. Le haut-commissaire, René Bidal, s’indigne « d’un acte barbare et lâche ». Pour le président de l’assemblée, Marcel Tuihani, « ce nouvel attentat qui frappe la France alors que nous sommes encore en deuil après la terrible tragédie de Nice, vient nous rappeler l’omniprésence de la menace terroriste, protéiforme, aveugle et barbare ». Le parti orange n’imaginait pas « que l’on puisse franchir le seuil de la barbarie, en allant aussi loin… ». Las, le Tahoera’a conclut également son communiqué en tombant dans un amalgame assez maladroit en évoquant « la mobilisation des Polynésiens pour empêcher l’installation d’une mosquée en Polynésie française ».

Article précedent

Un ancien cadre de la Socredo à la tête de l’IEOM

Article suivant

Juppé modifie son programme au fenua après l'attentat

1 Commentaire

  1. Patou
    27 juillet 2016 à 8h12 — Répondre

    vive réactions au Fenua apres cet acte barbare en FRance. Dites donc messieurs, je ne vous ai pas vu aussi concerné quand le vieux c’est fait tabasser en ville , ici chez nous par les deux saplins, récidiviste et avec un bracelet de surcroit… Il n’y a pas comme un probleme à vouloir avoir pitié de ce qui se passe en france et ne pas etre si concerné par ce qui se passe chez nous?

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Vives réactions au fenua après l’attentat contre l’église