ACTUS LOCALESHIGH-TECH

Vodafone prend un coup d’avance avec la 4.5G

© Radio 1

En mars dernier, Vodafone avait annoncé le lancement prochain de son réseau 4G pour couper l’herbe sous le pied de son concurrent Vini. Neuf mois plus tard, ce n’est pas la 4G mais la 4.5G que l’opérateur privé a annoncé.

Vodafone avait annoncé en mars dernier le lancement de son réseau 4G « pour la fin d’année ». Une annonce faite quelques jours avant le lancement prévu de la 4G de Vini, uniquement pour devancer le concurrent sur le plan de la communication. Il aura finalement fallu attendre neuf mois pour que Vodafone présente lundi matin, non pas un réseau 4G, mais un réseau « 4.5G ». « On n’avait pas dit toute la vérité, on voulait garder un avantage compétitif », explique le vice-président de Vodafone, Patrick Moux.

La Polynésie est le deuxième pays du Pacifique à avoir un réseau 4.5G. « J’aurais aimé que l’on soit les premiers, mais Vodafone Fidji l’a fait avant nous », explique Patrick Moux. Quelle différence avec la 4G ? Eh bien, le réseau 4.5G est trois à quatre fois plus rapide que la 4G et seize fois plus rapide que la 3G. La 4G promet des débits de 75 Mbps, là où la 4.5G fournit entre 190 à 200 Mbps. Le passage de 3G à 4.5G se fera automatiquement mardi. Déjà 220 abonnés testent le réseau depuis un mois autour de Papeete. Le réseau 4.5G s’étend sur toute la côte Ouest, de Mahina à Taravao, en intégrant également Tautira.

Du côté des abonnements, pas de changement de tarifs. Les abonnés Vodafone se voient même offrir 2Go d’Internet supplémentaires, mais seulement pendant six mois.

Un pas vers la 5G

Une nouvelle fois, Vodafone a choisi l’équipementier Huawei pour réaliser les travaux. « Le plus performant techniquement et avec lequel on avait la possibilité d’évoluer dans le futur », indique le directeur technique de l’opérateur mobile, Philippe Wrzecionek. Les travaux d’adaptation ont coûté 400 millions de Fcfp sur le réseau Vodafone.

Pour Patrick Moux, la 4.5G est aussi « un pas qui permet plus facilement d’aller vers la 5G ». Le vice-président a préféré ne pas donner de date sur un éventuel réseau 5G.

Article précedent

Les repas servis malgré la grève à la Cuisine centrale

Article suivant

Les anti-nucléaires pas convaincus par les Assises

5 Commentaires

  1. Iritahua
    28 novembre 2017 à 6h53 — Répondre

    L’OPT s’est fait pété la gueule par son concurrent preuve de l’incompétence à diriger et la compétence du salaire.

  2. Rienestsimple
    28 novembre 2017 à 16h00 — Répondre

    La réalité de l’internet mobile en Polynésie, c’est ceci:
    – 100 Go et Tph illimité: 2400 frs/mois (20 €) en France métropolitaine (FREE et autres)
    – 3 Go et 6 h de Tph (Vodafone prestige): 4900 frs/mois
    C’est-à-dire que c’est exactement 66 fois plus cher en Polynésie qu’en France (oui, vous ne rêvez pas: 66 fois plus cher !!!!!).
    On comprend que Fritsch ne veuille pas de concurrence dans ce secteur, VINI (encore plus cher que Vodafone) est une telle vache à lait sur le dos des clients polynésiens …
    En France, il a fallu l’arrivée d’un quatrième opérateur (FREE) pour qu’enfin les prix baissent. Ici, il va falloir que les tribunaux s’en mèlent pour sauver les consommateurs des griffes du gouvernement…

    Gai-Luron

  3. St
    29 novembre 2017 à 8h22 — Répondre

    Si le marché polynésien était aussi simple que la France ça se saurait ! Un marché de la taille d’une petite ville (pour la métropole) mais au milieu de Pacifique ! Et les coûts pour apporter du réseau ds les îles éloignées vois très éloignées? Coûts supportés uniquement par OPT/Vini? Vous comparez des choses non comparables !

  4. Rienestsimple
    29 novembre 2017 à 15h16 — Répondre

    Cher ST,
    Vous avez entièrement raison, comparons donc ce qui comparable: la Polynésie (275.000 habitants au dernier recensement, iles perdues au milieu du Pacifique) et l’Islande (337.000 habitants, ile perdue au milieu de l’Atlantique nord). Ca doit le faire, non ?
    Vodafone (tiens donc !) Iceland :
    Starter kit : 3 Go, 50 mn vers Europe, USA, Chine : 1800 frs/m
    Vodafone Polynésie :
    Vodafone card 1500 : 0,084 Go, 30 mn locales 1500 frs/m
    Soit, là encore approximativement (en étant vraiment gentil) 30 fois plus cher ….

    La cause de Vini et de Vodafone est vraiment indéfendable et désespérée.

    Gai-Luron (le petit marrant)

  5. Yohpagan
    2 décembre 2017 à 6h12 — Répondre

    Bonjour,
    Quelqu’un connait les fréquences utilisées pour le coup ?
    Sinon oui il serait bien de voir des tarifs abordables car j’ai l’impression de revivre le racket d’avant 2012….
    Nana

Laisser un commentaire

PARTAGER

Vodafone prend un coup d’avance avec la 4.5G