INTERNATIONAL

XV de France: charnière Machenaud-Trinh-Duc contre les Samoa, Huget de retour

Toulouse (AFP) – Maxime Machenaud et François Trinh-Duc formeront la charnière du XV de France en ouverture des tests de novembre samedi contre les Samoa à Toulouse, où Yoann Huget fera son grand retour en bleu après plus d’un an d’absence, d’après la composition dévoilée jeudi.

Machenaud (27 ans, 23 sél.) a été préféré au poste de demi de mêlée à Baptiste Serin, révélation de la tournée de juin en Argentine, alors que Trinh-Duc (29 ans, 55 sél.) a été titularisé à l’ouverture plutôt que Jean-Marc Doussain. Huget (29 ans, 41 sél.) connaîtra lui à l’aile sa première sélection depuis le 19 septembre 2015, lorsqu’il s’était gravement blessé à un genou lors du premier match de la Coupe du monde, face à l’Italie.

Guy Novès a justifié son choix d’aligner d’entrée Machenaud à la place de Serin: « Il (Machenaud) a eu une attitude parfaite et un comportement très performant durant le Tournoi (2016), et a fait une excellente saison avec son club. »

« Il a peut-être une maturité supérieure à Baptiste. Il n’a pas été en Argentine car il faisait les phases finales (du Top 14) avec son club, il nous semblait logique de lui proposer de démarrer cette saison », a ajouté le sélectionneur.

Hormis Serin, Guy Novès a largement fait confiance aux joueurs qui étaient titulaires lors du deuxième test contre l’Argentine en juin, largement remporté (27-0).

Ainsi Julien Le Devedec a été reconduit en deuxième ligne aux côté de Yoann Maestri, plutôt que Sébastien Vahaamahina, de même que Kévin Gourdon et Loann Goujon en troisième ligne. Ils encadreront le numéro 8 Louis Picamoles.

« On essaie de travailler dans une forme de continuité. Ces joueurs (présents en Argentine, NDLR) ont fait des efforts, il est normal de les récompenser, de leur montrer que cette confiance qu’ils nous accordent elle est identique dans les deux sens », a déclaré Novès.

Deux crans plus haut, Uini Atonio a été préféré à Rabah Slimani pour épauler le capitaine Guilhem Guirado et Jefferson Poirot, alors qu’au centre évoluera une paire de centre 100% clermontoise composée de Wesley Fofana et Rémi Lamerat.

Virimi Vakatawa et Scott Spedding (arrière) formeront le triangle arrière avec Huget.

Le XV de départ:

Spedding – Huget, Lamerat, Fofana, Vakatawa – (o) Trinh-Duc, (m) Machenaud – Gourdon, Picamoles, Goujon – Maestri, Le Devedec – Atonio, Guirado (cap), Poirot

Remplaçants: Chat, Baille, Slimani, Vahaamahina, Ollivon, Serin, Doussain, Fickou

Maxime Machenaud, demi de mêlée du Racing 92, le 29 octobre 2016 face à Bayonne. © AFP

© AFP/Archives GAIZKA IROZ
Maxime Machenaud, demi de mêlée du Racing 92, le 29 octobre 2016 face à Bayonne

f7e825aa4d66ced36c6882fc197cf93bcfdca656
Article précedent

Le "sertanejo", la musique country qui fait soupirer tout le Brésil

74b2d0b1a953b7db760cdcc6b4e6075532f00ec2
Article suivant

Allemagne: enquête sur une carte de lieux juifs par l'extrême droite

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

XV de France: charnière Machenaud-Trinh-Duc contre les Samoa, Huget de retour