EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Y’en a marre des gens qui font tout le temps la tronche ! – Edito 17/01/2018

Il y a une tendance qui ne me plait vraiment pas qui commence à prendre de racine au Fenua et ça m’agace au plus haut point. De plus en plus de gens font la gueule. Si encore ce n’était que dans un cadre privé, en pleine rue, mais là ça se généralise aux métiers qui sont en contact avec le public. Et je ne veux stigmatiser aucune ethnie tout simplement parce que je l’ai remarqué dans les mêmes proportions quelle que soit la couleur de peau. A un moment donné je me suis quand même demandé si je n’avais pas fini par me mettre tout le monde à dos avec cet édito, mais en échangeant avec des amis, eux aussi aux profils très divers, ils en sont arrivés au même constat.

Alors on va se mettre d’accord, vos problèmes, vous vous les gardez dans un coin, vous fermez la boîte quitte à la rouvrir en rentrant chez vous, mais au boulot, lorsque vous accueillez de la clientèle, jouez la comédie s’il le faut, mais faites un effort. On n’a pas à payer le fait que vous n’arriviez pas à rembourser votre prêt à temps, que la personne qui partage votre vie ne vous touche plus, que votre ado passe son temps à fumer des joints avec ses potes au lieu d’être l’écolier parfait, et j’en passe et des meilleurs. Qu’on soit clair, on a tous nos problèmes, mais tirer la tronche ça en revient à avoir limite envie de les partager et à nous rendre responsable de votre mal être.

Que faire lorsque l’on est confronté à une personne de ce genre ? Quelqu’un que vous semblez déranger alors que vous êtes dans votre bon droit, et surtout que vous payez le service qui est rendu d’une manière ou d’une autre ? Et bien moi je suis de ceux, et vous vous en doutiez, qui la ramène. Sans méchanceté aucune, poliment mais fermement, je rappelle à l’intéressé(e) le B A BA de la relation que je suis censé partager avec lui ou elle. Car on a trop tendance à se taire, à laisser passer, et à force, ça se généralise. Je ne saurais donc que trop vous conseillez de ne plus supporter ce qui est intolérable.

Je me souviens quand j’étais petit d’une campagne de communication des autorités : « mets un sourire à ton accueil ». A croire que déjà il y a quasiment 30 ans on avait senti le coup venir. Car ici en Polynésie notre force c’est notre authenticité, et celle-ci se caractérise justement par la chaleur de sa population qu’elles qu’en soient ses origines, d’où qu’elle vienne avant d’en faire partie. C’est une responsabilité collective pour faire vivre au quotidien ce qui risque de devenir un mythe ou une légende et qui doit au contraire continuer de refléter l’âme d’un peuple dans la pluralité de ses composantes.

Oui, c’est vrai, c’est plus facile à dire qu’à faire, quand on croule sous les peapea, toutefois le sourire a des vertus quasi magiques. Vous vous rendrez vite compte qu’il a un potentiel inspirant pour trouver des solutions à tout.

Article précedent

Football – Coupe Ligue 2 : Les favoris répondent présents, JT limite la casse

Article suivant

Territoriales : le dépôt des listes du 12 au 26 mars

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Y’en a marre des gens qui font tout le temps la tronche ! – Edito 17/01/2018