ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Yolande Vernaudon entend « continuer l’oeuvre » de Bruno Barrillot

Nommée mercredi en conseil des ministres, Yolande Vernaudon prendra lundi ses fonctions de Déléguée au suivi des conséquences des essais nucléaires. Dans une interview à Radio 1, elle explique ses ambitions et ses projets pour « continuer l’oeuvre » de son prédécesseur, Bruno Barrillot.

La nouvelle déléguée au suivi des conséquences des essais nucléaires (DSCEN) compte travailler dans la continuité de l’ancien délégué, Bruno Barrillot. Consciente de la dure tâche qui l‘attend, elle se dit prête à relever un défi qu’elle connaît bien pour avoir « assuré  l’interface au cabinet du président du Pays pour le suivi de toutes ces affaires ».

La priorité pour la nouvelle déléguée sera que le conseil d’orientation pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (Coscen), dont elle est la secrétaire, se réunisse au plus tôt. Les membres auraient d’ailleurs dû être convoqués en mars dernier. Mais vues les circonstances, cette réunion n’a finalement pas pu se tenir. Ce sera l’occasion pour la nouvelle délégué de rencontrer les membres du Coscen, notamment ceux qui ont émis des réticences sur sa nomination.

Yolande Vernaudon indique avoir profité de la mission du président du Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), Alain Christnacht, au fenua pour rencontrer le nouveau président du Comité. Elle explique qu’il a principalement été question, dans leurs discussion, de ce que le Civen « ne soit plus une boite noire inaccessible ».

Article précedent

Le Taatiraa no te Hau fête 40 ans de politique

Article suivant

19 randonneurs en difficultés dans la Papenoo

2 Commentaires

  1. 10 avril 2017 à 6h35 — Répondre

    Rien de bon à attendre avec la nouvelle commission d’indemnisation. On tourne en range, c’est de l’argent foutu en l’air et Yolande est la championne pour occuper des postes gadgets qui gaspillent l’argent publique.

  2. Hirinake
    11 avril 2017 à 19h55 — Répondre

    EDEN tu as fait mouche, mais comme on dit Jamais 2 sans trois: apres ses echecs retentissants au SDR et a l’ IGAT…le tour a present a la DSN.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Yolande Vernaudon entend « continuer l’oeuvre » de Bruno Barrillot