ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Young Tahitian Leaders : les Polynésiens de demain à l’ISEPP

Isepp

Pour leur projet de fin d’étude, les étudiants de troisième année de licence information et communication de l’Institut supérieur de l’enseignement privé de Polynésie (ISEPP) se lancent dans l’organisation d’un événement dédié à la mise en valeur de la jeunesse polynésienne, le samedi 9 avril dès 8 heures. Modernité, culture et environnement sont les trois thèmes choisis par les étudiants pour définir les leaders de demain.

Young Tahitian Leaders, c’est le nom choisi par les étudiants en COM 3 de l’ISEPP pour définir ce que seront les futurs dirigeants de la Polynésie. Dans le cadre de leurs travaux de fin d’année, les COM 3 ont décidé de mettre l’accent sur une jeunesse qui se bouge et s’implique. Et pour se faire, la classe de communication de l’ISEPP organise le samedi 9 avril une journée où des jeunes artistes locaux pourront mettre en avant leurs talents. Trois grandes thématiques ont été retenues pour mettre en avant la vision des étudiants sur la Polynésie de demain. C’est ce  qu’expliquent les chargées de communication de l’événement, Maïwenn Herpe et Laurette Wan.

Au delà de l’aspect festif de l’événement les étudiants ont du mettre en pratique l’ensemble de leurs connaissances théoriques : contact de sponsors et de partenaires, relations presse, organisation de l’événement, gestion de la communication… L’occasion également de montrer aux dirigeants actuels que les jeunes en ont sous le pied et qu’ils souhaiteraient être pris au sérieux.

 YLT 02

Le temps d’une journée l’ISEPP accueillera donc samedi prochain une dizaine de jeunes artistes locaux âgés de 21 à 24 ans. Du graff, de la sculpture, de la peinture, des chants et des danses mais aussi des défilés de mode, le programme est complet. Et il n’a pas été difficile pour les étudiants de convaincre les artistes de participer.« Ce sont des polynésiens donc ça les touchent, ils veulent montrer leurs visions de la Polynésie et ce qu’ils peuvent faire et de quoi ils sont capables » explique Maïwenn Herpe. Des stands de sensibilisation à l’environnement et aux gestes éco-citoyens seront également présentés aux visiteurs. Ainsi, la confection d’un mur végétal se fera en direct. Les participants pourront également expérimenter un jeu pédagogique virtuel « green world ». Un jeu à choix multiples dont le scénario change en fonction des réponses du participant, le tout sur le thème de l’environnement et de la culture.  Le numérique au service de l’environnement, c’est exactement le type de jeunesse que veut représenter l’événement des étudiants de l’ISEPP.

Article précedent

Le tatouage bientôt enseigné au Centre des métiers d’art

Article suivant

Une promeneuse décède emportée par une vague

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Young Tahitian Leaders : les Polynésiens de demain à l’ISEPP