ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

« Apopo » filme la transition écologique à Tahiti

© DR Apopo

Apopo, un documentaire sur les initiatives de transition écologique à Tahiti, sera diffusé vendredi à 18 heures en avant-première au cinéma Majestic. Film qui pousse à « agir » et « respire le bonheur » selon son coauteur Guillaume Coulon.

Bande-annonce Film Apopo Tahiti – Cultivons les idées de demain pour le Fenua

🎥 trailer du film Apopo, avant-première le 9 novembre au Majestic. Mauruuru roa à tous 🤙🌎

Posted by APOPO on Thursday, October 11, 2018

« Ils changent le monde », écrivait en 2014 Rob Hopkins, le Britannique fondateur du mouvement des « villes en transition ». Cela aurait aussi pu être le titre du documentaire de Guillaume Coulon et Stéphane Bordereaux, qui sera diffusé vendredi soir à 18 heures en avant-première au Majestic. Ce film de 70 minutes est titré Apopo (« Demain », en vieux tahitien). Un titre inspiré du film Demain de Mélanie Laurent et Cyril Dion.

Pour Apopo, le journaliste Guillaume Coulon et le réalisateur vidéo Stéphane Bordereaux sont allés à la rencontre des Tahitiens qui organisent des initiatives écologiques locales : ils produisent bio, luttent contre le plastique, protègent la biodiversité ou développent la permaculture. Ils pensent global et agissent local. Ils changent le monde, à leur échelle. Guillaume Coulon explique l’ambition de son documentaire, qu’il aimerait présenter au jury du Fifo.

Dérèglement du climat, extinction massive de la biodiversité, pollutions irréversibles de l’air et des océans… Alors que « les mauvaises nouvelles environnementales semblent s’accumuler », « il est dur de rester positif », estime Jérôme Petit, de l’ONG Pew, qui a cofinancé le documentaire.

Face à ce constat accablant, Apopo incite à passer à l’action. « Souvent, pour imaginer les solutions de demain, ils remettent au goût du jour des techniques ancestrales comme le rahui ou le fa’a’apu, continue Jérôme Petit. Et surtout, ils nous illuminent par leur sourire et nous prouvent qu’agir rend heureux. »

Guillaume Coulon confirme : « Beaucoup de jeunes se bougent. Ça respire de bonheur. »

Vendredi soir, après Apopo, à 20 heures au Majestic, un autre documentaire écologiste produit par l’ONG Pew sera diffusé au Majestic. Te Tai Nui a Hau, l’océan de paix, un documentaire de 26 minutes réalisé par James Nikitine et Fabiano d’Amato sur le projet d’aire marine protégée des Marquises et qui défend « un compromis entre pêche artisanale, pêche industrielle et protection des écosystèmes ».

La séance est gratuite. Les organisateurs inviteront les spectateurs à sponsoriser les associations écologistes présentes à la soirée. Ils conseillent au public d’arriver en avance car le nombre de place est limité.

Protégeons les îles Marquises

Face au développement de la pêche intensive aux îles Marquises, les habitants de cet archipel sont plus mobilisés que jamais pour préserver les ressources marines dont ils dépendent. Un compromis semble possible entre la pêche artisanale, la pêche hauturière et la protection des stocks de poissons, pour maintenir l'harmonie qui règne aux Marquises entre la terre des hommes et leur océan de paix ! Ce documentaire de 25 minutes sera diffusé au cinéma Majestic le 9 novembre 2018 à 18h et 20h. Inscrivez-vous à l'évènement! https://www.facebook.com/events/2239061779638734/

Posted by Pew Polynésie française on Saturday, October 27, 2018

Article précedent

Ouverture du sixième Tattoo Festival à Arue

Article suivant

Signature d’un « consortium » pour le câble Manatua

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

« Apopo » filme la transition écologique à Tahiti