ACTUS LOCALESECONOMIE

Bientôt un aérodrome flambant neuf à Hiva Oa

Le ministre en charge des Transports interinsulaire s’est rendu à Hiva Oa pour constater notamment l’avancement du chantier de l’aérodrome de l’île. L’investissement de 134 millions de Fcfp va consister à construire une tour de contrôle et un hangar pour abriter le camion de pompier, le véhicule utilisé pour gérer le péril animalier, les groupes électrogènes, la salle technique, la salle de stock, les bureaux et la zone de vie.

Le ministre en charge des Transports interinsulaires, Jean-Christophe Bouissou, accompagné de sa directrice de cabinet, Hina Tuheiava, a été accueilli, vendredi, sur l’île de Hiva Oa, aux Marquises, par le directeur de l’aviation civile (DAC) de la Polynésie française, Georges Puchon, le chef des infrastructures de la DAC, Maeva Chin Loy, et l’équipe des pompiers de l’aérodrome de Hiva Oa. Sa présence était attendue pour une visite du chantier en cours, le terrassement pour ce chantier venant d’être terminé. Compte tenu de la vétusté du hangar actuel pour abriter deux véhicules des pompiers, une opération d’investissement a été engagée, consistant à construire sur le site terrassé une tour de contrôle et un hangar de 373 m² pour abriter le camion, le véhicule utilisé pour gérer le péril animalier, les groupes électrogènes, la salle technique, la salle de stock, les bureaux et la zone de vie.

Le coût total de l’investissement est de 134 millions Fcfp, avec un accompagnement de financement dans le cadre du 3ème instrument financier. Le ministre s’est prononcé sur la nécessité de compléter les ouvrages prévus par un ajustement d’aménagement sur la devanture du hangar du camion des pompiers, et ce afin de permettre de meilleures entrées et sorties du hangar, et donc rendre ainsi les interventions plus rapides et plus efficaces. Il est aussi envisagé de récupérer un des hangars existants pour le reconstruire vers l’intérieur du terrain, et ce pour abriter le camion, qui sera bien maintenu sur cet aérodrome.

Concernant l’aérogare, il s’avère nécessaire d’installer un dispositif d’éclairage notamment pour faciliter les opérations d’évacuation sanitaire de nuit. Les agents de l’escale Air Tahiti ont également souligné la nécessité de faire quelques aménagements du bâtiment pour éviter des problèmes pendant les moments de forte pluie, particulièrement quand il y a du vent.

D’après communiqué.

Article précedent

Navigateurs et marins, attention au bug GPS du 6 avril

Article suivant

Le Tavini votera "Maohi Nui" aux européennes

2 Commentaires

  1. Iritahua
    1 avril 2019 à 5h16 — Répondre

    Pauvre Président comment il s’est fait manipulé. Un aérodrome neuf pour le copain Ravel.

  2. PAT
    1 avril 2019 à 9h43 — Répondre

    faut pas dire n’importe quoi ravel a prévu une desserte sur nuku-hiva et pas hiva-oa
    on a pas le droit d’investir aux marquises ou quoi !!!! on doit garder nos aérogare pourries!!!
    pas tout pour tahiti SVP

Laisser un commentaire

PARTAGER

Bientôt un aérodrome flambant neuf à Hiva Oa