ACTUS LOCALESECONOMIE

Le Pays doute de toucher un jour les 4,5 milliards du pollueur de Haapiti

Dans son troisième collectif budgétaire voté jeudi à l’assemblée, le Pays a choisi d’inscrire une grande partie des 4,5 milliards de Fcfp de dommages et intérêts infligées à Willy Salmon pour sa décharge sauvage de Haapiti en « créances douteuses » par crainte de ne jamais recouvrer une telle somme.

L’affaire avait été révélée à la Une de La Dépêche le mois dernier. Le responsable de la décharge sauvage de Haapiti à Moorea, Willy Salmon, a été condamné en juillet à payer au Pays la somme record de 4,58 milliards de Fcfp de dommages et intérêts. Soit le montant exact des travaux qui devront être menés pour dépolluer le site. Or, jeudi après-midi, les élus de l’assemblée ont voté leur troisième collectif budgétaire en inscrivant cette fameuse somme de 4,58 milliards de Fcfp parmi les « recettes exceptionnelles ». Mais le collectif budgétaire précise que « compte-tenu du montant important et du caractère incertain de son recouvrement, il est proposé de provisionner un montant de 4 milliards de Fcfp en créances douteuses ». En clair, le Pays a de gros doutes sur la capacité du propriétaire de la décharge à pouvoir le payer un jour !

© Présidence
Article précedent

Le collège de Taunoa rebaptisé Maco Tevane

© Cédric Valax
Article suivant

Les milliards de dividendes de l'OPT retournent à l'OPT

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le Pays doute de toucher un jour les 4,5 milliards du pollueur de Haapiti