ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Législatives : Tout se décide cette semaine au Tapura

Tiraillé en interne depuis plusieurs semaines sur le choix de son candidat dans la troisième circonscription pour les législatives, le Tapura Huiraatira réunit jeudi sa commission d’investiture et vendredi son conseil politique pour trancher définitivement la question. Côté prétendants à l’investiture, Patrick Howell, Gaston Tong Sang et Jean-Christophe Bouissou sont les véritables challengers annoncés de cette fin de semaine.

Maintenant l’ONU derrière lui, Edouard Fritch peut se concentrer sur son autre gros dossier politique du moment : Les trois candidatures de son parti aux législatives de 2017. Réunie pour la première fois le 15 septembre dernier, la commission d’investiture du Tapura a rapidement fait son choix pour les première et deuxième circonscriptions avec Maina Sage et Nicole Sanquer. En revanche, la machine Tapura s’est grippée sur le choix du candidat de la troisième circonscription. Candidat tout désigné, le vice-président du Tapura, Teva Rohfritsch, s’est finalement désisté. Ceci officiellement « à la demande » d’Edouard Fritch et très vraisemblablement pour succéder à Nuihau Laurey au poste de vice-président du Pays. Egalement candidats à l’investiture dans la troisième circonscription, le ministre de la Santé, Patrick Howell, et le cadre de TNAD, Luc Faatau, ont été rejoints le 16 septembre par le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou. Entre temps, Luc Faatau a annoncé qu’il n’avait plus grand chose à faire dans cette bataille et nos confrères de Polynésie 1ère ont annoncé l’entrée en lice d’un quatrième poids lourd du Tapura : l’ancien président et maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang.

Commission d’investiture jeudi, conseil politique vendredi

Selon nos informations, le Tapura réunit sa commission d’investiture ce jeudi pour proposer un candidat dans la troisième circonscription parmi les trois véritables prétendants annoncés. Dès le lendemain, vendredi, le parti d’Edouard Fritch réunit son conseil politique pour entériner officiellement ses trois candidatures dans les trois circonscriptions. Nouvelle loi sur le cumul des mandats oblige, ces décisions ne seront pas sans conséquences sur quatre des prétendants au Tapura. Nicole Sanquer, Jean-Christophe Bouissou et Patrick Howell ne pourront pas cumuler un mandat de député avec leur poste au gouvernement. Et enfin, Gaston Tong Sang devra abandonner sa mairie de Bora Bora s’il accède au Palais Bourbon.

© Tahiti.com
Article précedent

Frédéric Grey rachète le Manava Beach de Moorea

a428e3c80767922ccfa01238ac60eabd370b409b
Article suivant

Toxicomanie: Paris accueille la première "salle de shoot" en France

4 Commentaires

  1. Honey well bulle
    11 octobre 2016 à 7h37 — Répondre

    Tous les ingrédients sont là pour que le candidat de la 3e circonscription soit Howell : remaniement ministériel et titularisation de Ramounet à l’ILM. Résultat en fin de semaine. Quand on voit les dégâts qu’il a fait au niveau de la santé et la recherche, on peut être inquiet pour la Polynésie. Mais positivons, candidat ne veut pas dire élu.

  2. wiski
    11 octobre 2016 à 8h22 — Répondre

    les ministres préfferent le palais bourbon, et son restaurant,…

  3. MOTU
    11 octobre 2016 à 10h34 — Répondre

    Bouissou,

    jet de l’éponge,?

  4. TAAHOA
    11 octobre 2016 à 13h35 — Répondre

    c’est quoi ce marchandage et ces ambitionnistes?

    quand on a voulu être ministre, on reste ministre et on fait le boulot jusqu’au bout!

    sinon, on va dire après, c’est pas ma faute, c’est la faute à l’instabilité

    c’est vraiment des pauvres opportunistes qui se foute du peuple -contribuable

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Législatives : Tout se décide cette semaine au Tapura