ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Les Champignons de Paris dans les îles

© La compagnie du Caméléon

Déjà jouée au mois d’octobre dernier au Petit théâtre, la pièce Les Champignons de Paris est de retour et entreprend de partir pour une tournée gratuite dans les îles. La troupe transportera l’histoire du nucléaire aux Marquises ou encore à Moorea, mais surtout à Hao. Un moment particulier en perspective pour les acteurs de la pièce.

Les trois acteurs de la pièce Les Champignons de Paris remontent sur la scène du Petit théâtre de la Maison de la culture du 14 au 17 avril. Cette pièce, réalisée par la compagnie du Caméléon et la compagnie Théorème de Plank, traite des essais nucléaires réalisés par la France à partir de 1960 et notamment en Polynésie. Après plusieurs représentations à Papeete, la pièce va être délocalisée pour être jouée dans les îles Marquises, à Moorea, à Mangareva et à Hao. Dès l’écriture de la pièce et la mise en scène, la volonté était d’emmener ce récit, ses témoignages, au plus près de l’ensemble des Polynésiens, comme l’explique Guillaume Gay, de la compagnie du Caméléon.

Et parmi les différentes îles, jouer à Hao aura une résonnance particulière. L’atoll a été au cœur des expérimentations nucléaires. Tuarii Tracqui, l’un des trois comédiens, sait déjà que le débat avec le public le touchera plus profondément.

Tepa Teuru attend également beaucoup de ces échanges avec la population. Pour le comédien, cette pièce est l’occasion de « libérer la parole » autour du fait nucléaire encore difficile à évoquer.

Pour que le plus grand nombre puisse se réapproprier cette partie de l’histoire de Polynésie et que « l’argent ne soit pas un frein », les représentations seront toutes gratuites. Une gratuité rendue possible par la prise en charge des frais par le Pays via le ministère de la Culture et de l’Education, et d’une partie de la réserve parlementaire de Maina Sage. La pièce sera accompagnée de l’événement Ciné des îles organisé par le Caméléon. La protection de l’environnement sera au cœur des deux films projetés : Mia et le Migou, et Demain. Des projections également gratuites grâce au financement du ministère des Outre-Mer, du ministère de l’Environnement local et de l’Agence française de développement, coproductrice du documentaire Demain.

Programme dans les îles :

  • Nuku Hiva le 31 mars
  • Ua Pou le 7 avril
  • Hiva Oa le 21 avril
  • Moorea au mois de septembre
  • Hao et Mangareva au mois d’octobre
Article précedent

Le Réunionais Isnel en concert au fenua

Article suivant

Enquête sur une mort suspecte à Fakarava

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les Champignons de Paris dans les îles