AFPINTERNATIONALSPORT

Ligue des champions: Paris va chercher la tête, Barcelone et City la qualification

Paris (AFP) – Le Paris SG, déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, tout comme Arsenal, va chercher la tête du groupe A face aux Gunners, mercredi lors de la 5e journée, tandis que Barcelone et Manchester City sont tout proches du niveau suivant.

. GrA: ‘finale’ Arsenal-PSG pour la tête

Avec le billet des 8e déjà en poche, Arsenal et le PSG n’ont plus qu’un seul objectif: terminer à la 1re place du groupe (pour un tirage à priori plus aisé ensuite). Le choc entre les deux équipes, qui ont fait match nul 1-1 au Parc des Princes lors de la 2e journée, se fera sans Serge Aurier, privé de visa par les autorités britanniques. La raison ? Sa condamnation le 26 septembre à deux mois de prison pour violences contre un policier lors d’un contrôle à la sortie d’une boîte de nuit parisienne.

Malgré cet accroc le PSG aura coeur de remporter cette « finale » pour éviter les gros poissons au tour suivant et surtout frapper l’esprit de ses prochains adversaires en C1, « là où se joue la crédibilité d’une équipe » selon Unai Emery.

Avec un 3e succès de rang en Ligue 1, samedi contre Nantes (1-0), les Parisiens ont bien préparé le déplacement à l’Emirates Stadium, tout en ayant pu laisser au repos les cadres comme Marquinhos et Edinson Cavani. Même s’ils seront diminués avec la blessure d’Adrien Rabiot et de Javier Pastore, et l’absence d’Aurier.

Le programme:

Mercredi:

(20h45): Ludogorets Razgrad (BUL) – Bâle (SUI)

Arsenal (ENG) – Paris SG (FRA)

. GrB: Trois candidats pour deux places

Tout est encore possible dans ce groupe homogène, où les quatre équipes peuvent prétendre à l’un des deux tickets pour le tour suivant. Mais Naples (7 points), Benfica (7 pts) et Besiktas (6 pts) sont les mieux placés. 

Pour Benfica, en déplacement à Istanbul face à l’un de ses concurrents directs Besiktas, la donne est simple: une victoire sera synonyme de qualification. Pour le club turc, un succès est nécessaire mais pas suffisant. Les coéquipiers de Quaresma devront en effet compter sur un faux-pas de Naples (nul ou défaite) contre le Dynamo Kiev, dans la soirée. Si tel est le cas, Benfica et Naples devront se départager lors d’une « finale » pour la dernière journée.

Pour les Italiens, le cas de figure est encore différent. Si Benfica bat Besiktas plus tôt, ils auront l’occasion de se qualifier en cas de succès devant leur public. Kiev présente enfin la mission la plus compliquée: tout autre résultat qu’une victoire contre Naples sera synonyme d’élimination. 

Le programme:

Mercredi:

(18h00): Besiktas (TUR) – Benfica (POR)

(20h45): Naples (ITA) – Dynamo Kiev (UKR)

. GrC: Barça et City à un pas des 8es

Après leur choc titanesque lors de la journée précédente, il faut assurer la qualification pour le Barça (1er, 9 points) et City (2e, 7 pts). Car si les mastodontes sont aux premières places du groupe C, leurs adversaires ne sont pas encore éliminés.

Pour Barcelone, une victoire sur la pelouse du Celtic (4e, 2 pts) sera suffisant pour passer. Et même un nul si Manchester City ne s’incline pas contre Mönchengladbach (3e, 4 pts). Les Catalans peuvent terminer premiers en cas de victoire conjuguée à une défaite de City.

Pour les « Citizens », un succès les qualifie. Un nul suffira si dans le même temps le Celtic ne bat pas le Barça. 

Le programme:

Mercredi:

(20h45): Mönchengladbach (GER) – Manchester City (ENG)

Celtic (SCO) – FC Barcelone (ESP)

. GrD: l’Atlético peut s’emparer de la 1re place

Tout est déjà plié dans le groupe D, où l’Atlético Madrid et le Bayern Munich sont déjà qualifiés. Le seul enjeu est la première place. L’Atlético l’aura s’il fait mieux que le Bayern.

La bataille pour la 3e place, qualificative pour les 16es de finale d’Europa League, se jouera lors de la dernière journée entre le PSV et Rostov.

Le programme:

Mercredi:

(18h00): Rostov (RUS) – Bayern Munich (GER)

(20h45): Atlético Madrid (ESP) – PSV Eindhoven (NED)

NDLR: Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les 8e de finale. Le 3e est reversé en 16e de finale d’Europa League. Le 4e est éliminé.

Les joueurs du PSG s'entraînent à l'Emirates Stadium, le 22 novembre 2016, à la veille d'y affronter Arsenal en Ligue des champions. © AFP

© AFP Glyn KIRK
Les joueurs du PSG s’entraînent à l’Emirates Stadium, le 22 novembre 2016, à la veille d’y affronter Arsenal en Ligue des champions

e2cf94cff18879c1310d087b162e67fe53274a7c
Article précedent

Violences sur un lycéen: prison avec sursis pour un policier

0e0ab534929cd89af3d7a88d3cabb5bea374e966
Article suivant

Les années 30 sont-elles de retour ? Les historiens partagés

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Ligue des champions: Paris va chercher la tête, Barcelone et City la qualification