FAITS DIVERSINTERNATIONAL

Mulhouse: des ados écrouées pour actes de torture

© DICOM

© DICOM

Trois mineures ont été mises en examen et deux d’entre elles écrouées pour actes de torture et de barbarie sur une jeune fille de 14 ans.

Elles ont fait vivre un calvaire de trois heures à leur jeune victime. Trois mineures de 14 et 15 ans ont été mises en examen et deux d’entre elles écrouées pour actes de torture et de barbarie sur une jeune fille de 14 ans. Le parquet chargé de l’enquête cherche à préciser le mobile à l’origine de l’agression.

Des mises en scènes dégradantes. Les faits reprochés, d’une « extrême gravité » selon le parquet, se seraient produits lundi dans une commune de la périphérie mulhousienne. Les trois adolescentes sont soupçonnées d’avoir soumis la jeune victime à un calvaire de près de trois heures. Passée à tabac et soumise à une série de « sévices », la victime aurait notamment subi des brûlures et des mises en scènes dégradantes, a-t-on indiqué sans plus de détails.

Les faits filmés ? Quatre suspects, parmi lesquels un jeune majeur qui aurait encouragé les jeunes adolescentes, ont été interpellés par les gendarmes peu après les faits. Déférés mercredi au parquet, les auteurs présumés, selon leur degré d’implication, ont été mis en examen pour actes de torture, de barbarie et violences en réunion. Les suspects sont également poursuivis pour complicité ou captation d’image de ces violences, qui auraient été filmées par l’une des protagonistes.

Deux adolescentes écrouées. Deux adolescentes âgées de 15 ans ont été placées en détention provisoire. La troisième, âgée de 14 ans, a été placée sous contrôle judiciaire.

Source : Europe1

 

Article précedent

Relais des 5 heures de la Punaruu, 7ème édition

Article suivant

Comment le nord du Mali a une nouvelle fois basculé dans la violence

1 Commentaire

  1. 24 mai 2014 à 4h55 — Répondre

    Les ados que nous avons été ne peuvent pas comprendre ce comportement de la part de jeunes filles à peine pubère en plus, nous avions nos blousons noirs et dorés mais nous n'étions pas à ce stade de violence gratuite; la société va mal, il y a un bon nombre de baffes qui se perdent.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Mulhouse: des ados écrouées pour actes de torture