ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Urvoas : « Personne de sérieux ne demande que la justice soit une compétence du Pays »

© Radio 1

Le Garde des Sceaux est arrivé jeudi soir à l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Fin connaisseur du fenua, Jean-Jacques Urvoas est en déplacement en Polynésie française pour quatre jours, notamment pour inaugurer la prison Tatutu à Papeari. Jeudi soir, le ministre de la Justice a profité de sa première interview pour réaffirmer que la justice resterait une compétence régalienne en Polynésie, référence au statut de « Pays associé » voulu par le Tahoeraa et adoubé par Marine Le Pen.

Le Garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, est arrivé jeudi soir en Polynésie. Un deuxième déplacement en deux ans, après sa mission effectuée au fenua lorsqu’il présidait la commission des lois de l’Assemblée. Une mission à l’époque « en tant qu’observateur », pour celui qui revient aujourd’hui en tant que ministre « pour apporter des réponses pour ce qui relève de mon ministère ». Le Garde des Sceaux a bien sûr évoqué l’inauguration de la prison de Tatutu à Papeari, qu’il considère comme étant « une prison moderne, une prison dans laquelle les détenus seront un par cellule. Ce qui est un principe qui devait être une réalité depuis très longtemps ».

L’arrivée du ministre a aussi été l’occasion de réaffirmer la place de la Justice dans les relations entre l’Etat et la Polynésie. « Personne de sérieux » ne demande le transfert de la compétence de la justice à la Polynésie, a lancé le ministre. Référence évidemment au statut de Pays associé demandé par Gaston Flosse, et récemment adoubé par Marine Le Pen, qui propose le transfert de « certaines compétences régaliennes » au Pays.

Article précedent

Beach Soccer: Les Tiki Toa en route pour les Bahamas!

Article suivant

Journal de 07:30 le 17/03/17

3 Commentaires

  1. Tiare
    17 mars 2017 à 9h00 — Répondre

    Tous nos politiques réclament un « statut de pays associé », « par intérêt », parce que la Polynésie a besoin de la Métropole, pour continuer à lui mendier de l’argent .Nous sommes dans l’ incapacité depuis le départ du CEP de trouver de nouvelles niches pour booster notre économie .On se vend, on se loue aux chinois.On continue de maintenir la sur-indexation des fonctionnaires ,la défiscalisation et pendant ce temps, les pauvres sont de plus en plus dans le trou. Pour finir, s’il fallait qu’il y ait un jour,transfert de compétence de la justice au Pays, ce serait la porte ouverte à toutes les dérives.

  2. MATA
    17 mars 2017 à 10h19 — Répondre

    Faut juste être mouillé dans des affaires pour demander ce type de transfert de compétences. Le beurre et l’argent du beurre, la belle mentalité locale.

  3. Taaroa
    17 mars 2017 à 12h38 — Répondre

    MDR un ministre du clown Hollande qui donne des leçons de sérieux !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Urvoas : « Personne de sérieux ne demande que la justice soit une compétence du Pays »