ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Quatre mois après, le confinement fait bondir les factures d’électricité


Surtension sur les factures. Beaucoup d’usagers se sont interrogés sur des additions beaucoup plus salées qu’à l’accoutumée entre juillet et septembre. Un contrecoup du confinement, explique un spécialiste de l’espace Info Énergie : les foyers ont beaucoup consommé d’électricité pendant cette période où certains relevés de compteurs n’avaient pas pu être effectués. 

Un peu plus de 80 000 francs de facture d’électricité en août, contre 12 000 à 15 000 habituellement. Pour cette famille de Faa’a, il ne pouvait s’agir que d’une erreur. Mais vérification faite sur le compteur, et auprès d’EDT, les calculs sont bons. L’expérience a été répétée des centaines de fois dans certains quartiers, ces dernières semaines. Sur les réseaux sociaux, ou directement auprès du distributeur, certains dénoncent même des compteurs défaillants ou des erreurs de calcul. Cela peut arriver. Mais pour la grande majorité, ces factures douloureuses, reçues en juillet, août ou septembre, ont une origine commune : le confinement.

Climatisation allumée, moteur de piscine en marche, four qui tourne en cuisine et autres équipements sollicités tous les jours « comme un dimanche »… L’obligation de rester à la maison pendant plusieurs semaines, entre mars et mai, a fait bondir la consommation électrique. Mais le porte-monnaie, lui, n’a pas senti le courant passer. Pas tout de suite, du moins. EDT vérifie généralement les compteurs devant les habitations tous les quatre mois, permettant alors d’émettre une « facture sur relevé », qui correspond exactement à la consommation. Pour les foyers qui ne relèvent pas eux-mêmes, les autres factures sont seulement « estimées », en fonction de la consommation habituelle. Qu’il y ait un excès ou une moindre consommation qu’à la normale, l’écart est corrigé lors du relevé suivant. Or les tournées des agents ont été interrompues pendant le confinement. Certains compteurs relevés en juillet ou août, ne l’avaient donc pas été depuis le début d’année. Les pics de facturation observés correspondent donc bien souvent à la surconsommation des mois de mars à mai,  confirme Julien Biarez, conseiller à l’espace Info Energie de Polynésie*.

Surveiller son frigo et sa climatisation

Le conseiller énergie rappelle que ce sont généralement les appareils de froid (réfrigérateurs, congélateurs…) qui représentent les plus gros postes de consommation électrique d’un foyer. Beaucoup de gestes peuvent participer à réduire la facture : dégivrer fréquemment le congélateur, ne pas coller le frigo à un mur ou à une source chaude, comme un four ou une fenêtre, limiter le nombre d’ouverture de portes pour conserver la fraicheur… La limitation des temps d’utilisation de la climatisation ou des pompes de piscine peut aussi faire une grosse différence.

D’après EDT, ce retard de relevé n’a pas, au final, fait grossir les sommes que les abonnés auraient dû, quoiqu’il arrive, payer. Et ce même si la consommation, parfois record, du confinement, ont fait passer certains foyers dans une tranche supérieure de facturation. Pour éviter les mauvaises surprises, le distributeur rappelle qu’il est possible de « s’auto-relever » – beaucoup le font déjà – pour que la facture corresponde chaque mois à la consommation effective. Les déclarations de relevé, faites à date fixe ou jusqu’à 48 heures avant la facturation, peuvent être adressés via l’espace client du site Edt.pf ou par téléphone au 444222, avec la référence du contrat. Quant à ceux qui ont de lourdes factures à payer, ils sont invités à prendre contact avec EDT : des échelonnements de paiement peuvent, dans certaines situations, leur être proposés.

Des diagnostics gratuits pour faire baisser sa note d’électricité

Service public financé par l’Ademe et la Polynésie française, l’Espace Info Énergie sensibilise et informe les consommateurs pour les aider à mieux maîtriser l’énergie et utiliser les énergies renouvelables. Entre autres services gratuits, ses conseillers proposent des diagnostics de consommation d’électricité. « Si vous avez des questions sur votre facture ou vous trouvez qu’elle est trop élevé, on peut l’analyser ensemble », explique Julien Biarez. L’organisme, hébergé par la FOL, peut par exemple prêter des consomètres qui permettent de mesurer précisément la consommation d’un appareil donné. 

Pour prendre rendez-vous à l‘Espace Info Énergie de Polynésie : [email protected] ou 40 500 429/87 33 14 30. Les locaux se trouvent 77, rue Octave Moreau à Papeete, au sein des locaux de la F.O.L.

Julien Biarez est conseiller à l’espace info énergie, situé dans l’immeuble F.O.L., à Fari’ipiti ©C.R.

 

Article précedent

Des petites vidéos pour faire oublier les grosses voitures

Article suivant

Répondeur de 6:30, le 23/09/2020

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Quatre mois après, le confinement fait bondir les factures d’électricité