ACTUS LOCALESECONOMIE

14 millions pour des projets d’économie circulaire

© Radio 1

Le ministère de l’Environnement a lancé jeudi matin son concours de « création et développement économique des entreprises » dans le domaine de l’économie circulaire. Une économie qui cherche à limiter le gaspillage et les déchets en réutilisant le maximum de ce que produit une entreprise. Le premier prix remportera 5 millions de Fcfp pour lancer son projet.

Après l’agriculture ou encore le numérique, c’est au tour de l’environnement de lancer son concours 2017 de création et développement économique des entreprises. Comme l’année dernière, c’est l’économie circulaire qui est mise à l’honneur. L’économie circulaire cherche à limiter au maximum son impact sur l’environnement en valorisant ses déchets ou encore en mutualisant ses sources d’énergies. Ce concours s’adresse aux porteurs de projets souhaitant créer une entreprise ou aux entreprises déjà existantes.

L’année dernière, c’est Technival qui avait remporté le concours avec son projet de recyclage de plastique par rotomoulage. L’appel à projet est donc large, pour autant la direction de l’environnement (Diren) a déjà quelques idées sur les innovations qu’elle aimerait voir fleurir en Polynésie, comme l’explique Augustine Shanseifan, chargée d’affaires à la Diren.

Les porteurs de projets ont jusqu’au 6 octobre pour déposer leurs dossiers. Après quoi, un jury composé du ministre de l’Environnement, du directeur de la CCISM, de l’Ademe ou encore de la Sofidep choisira dix finalistes pour sept prix. Si la Diren espère recevoir autant de dossiers que l’année dernière (40, NDLR), le ministre de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, est clair : « on ne souhaite pas financer tout et n’importe quoi, il faut que le projet tienne la route ». Pour le ministre il faut « booster les petits projets qui peuvent contribuer aux recyclages des déchets et à une production plus bio ». Et le « boost » est plus qu’intéressant puisque le lauréat remportera 5 millions de Fcfp, le second 4 millions, le troisième 3 millions et du 4e au 7e un prix de 500 000 Fcfp. Les concours précédents ont permis la création de deux entreprises déjà bien implantées, comme la Compagnie agricole polynésienne et la Conserverie de Tahiti. Et pour le Pays, l’intérêt de ce type de concours est aussi la création d’emploi.

Les candidatures sont à retirer sur le site de la Diren ou directement au secrétariat. La clôture du dépôt des dossiers est fixée au 6 octobre pour une annonce des résultats prévue le 15 novembre.

Article précedent

Far breton mangue et coco

Article suivant

Le restaurant de Mama Peni à Huahine en sursis

1 Commentaire

  1. Vinivini
    17 août 2017 à 13h49 — Répondre

    Laissez tomber, le gouvernement a déjà gagné le prix avec le recyclage politique. Je suppose qu’il va falloir augmenter le prix de récompense par contre, là, avec leur grille de salaire, ils tiennent un mois pas plus

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

14 millions pour des projets d’économie circulaire