ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Le restaurant de Mama Peni à Huahine en sursis

Le restaurant bien connu de Mama Peni à Huahine, où Pouvanaa a Oopa a notamment fait ses armes en politique, laissera-t-il place à une route de ceinture ? Les petits enfants de Mama Peni refusent la destruction de la maison et font signer une pétition contre ce projet.

Une pétition a été lancée le weekend dernier pour dénoncer la destruction d’une partie « de la vieille demeure historique dite Restaurant Mama Peni » située sur le front de mer de Fare à Huahine. Destruction décidée pour construire une route de ceinture… La nouvelle est tombée comme un couperet pour les petits enfants de Mama Peni : « Nous avons été prévenu de la décision de la direction des affaires foncières de Raiatea, ainsi que de la direction de l’équipement des îles Sous-lle-vent, de détruire une partie de notre maison historique ».

Ahuura, l’une des descendantes de Mama et Papa Peni, rappelle que « cette maison a beaucoup d’histoires ». Elle a notamment été le « fief de notre metua Pouvanaa a Oopa. C’est un lieu où le metua faisait sa politique ». Ahuura précise également que cette maison a « accueilli le général de Gaulle pour une nuit, lorsque celui-ci voulait convaincre notre metua » et qu’elle a également accueilli John Teariki, Gaston Flosse et bien d’autres personnalités politiques du fenua.

« C’est dans cette belle demeure que les décisions politiques pour notre avenir ont été prises », écrit la petite-fille de Mama Peni. Selon elle « beaucoup de souvenirs » vont disparaître avec cette destruction annoncée.

Article précedent

14 millions pour des projets d’économie circulaire

Article suivant

Le CESC favorable au texte anti "faux patentés"

1 Commentaire

  1. Bernard
    18 août 2017 à 6h31 — Répondre

    Laissera t’on une fois de plus partir l’histoire de ce pays ? Il sera trop tard après pour regretter. Cela me rappelle la maison de la princesse à la poste de PPT qu’on laisse tomber en ruine. Prenons exemple sur les Anglo-Saxons . Eux au moins respectent leur histoire. L’histoire n’est pas que du folklore et du TAMURE.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le restaurant de Mama Peni à Huahine en sursis