ACTUS LOCALESTOURISME

200 jours pour que le Village Tahitien se concrétise

Vendredi à la vice-présidence s’est déroulée la signature d’un protocole d’accord entre le vice-président, Teva Rohfritsch, et les investisseurs du Village Tahitien, le groupement Kaitiaki Tagaloa. Il reste 200 jours à partir de cette signature pour finaliser le contrat définitif qui devrait être scellé au marae Taputapuatea.

Le groupement Kaitiaki Tagaloa, qui a remporté l’appel à projet pour les six premiers lots du futur complexe touristique, est composé de l’homme d’affaires samoan, Frédéric Grey, et de deux groupes néo-zélandais, Kaitiaki Property et Iwi International Limited. Vendredi, ces investisseurs étaient tous présents à la vice-présidence pour signer le protocole d’accord, mettant sur de bons rails le futur Village Tahitien.

« Les élections polynésiennes n’ont jamais autant été suivies aux Samoa et en Nouvelle-Zélande », s’est amusé le vice-président, Teva Rohfritsch, petit sourire en coin. Et pour cause, le projet du Village Tahitien avait été quelques temps mis en sommeil avant les élections territoriales. Le gouvernement d’alors préférant laisser le soin au futur vainqueur de décider de la suite à donner au projet.

L’accord définitif sera scellé à Taputapuatea

Le verdict des urnes a permis à la même majorité et quasiment au même gouvernement d’être reconduit au pouvoir. « Nous avons espéré et prié pour que le gouvernement soit encore là, et c’est fait », a assuré Tukuroirangi Morgan du groupement Kaitiaki Tagaloa. Pour marquer le coup, l’homme d’affaires maori a apporté une pierre provenant de sa tribu, qui sera mise en terre à l’entrée du Village Tahitien. Afin, dit-il, de « garder une connexion éternelle avec cet endroit d’où nous sommes venus il y a 1 000 ans. »

Le protocole d’accord signé vendredi vient sceller les grandes lignes des opérations et notamment le nombre d’hôtels et le nombre de chambres. Le gouvernement a 200 jours pour sceller l’accord définitif qui, vraisemblablement, se fera à Taputapuatea. Pour l’heure, il s’agit d’étudier tous les détails du projet. Les engagements du calendrier, les autorisations d’urbanisme qui sont sollicités et moult autres détails inhérents à ce type de grand chantier.

 « On rentre là dans le coté opérationnel », précise Teva Rohfritsch qui admet « qu’il faut bien 200 jours pour finaliser ce type de contrat qui va engager sur 35 années la Polynésie française et les générations futures. » « Néanmoins, précise t-il, comme tout le monde veut passer à la vitesse supérieure, nous espérons signer avant la fin de l’année, avant ce délai de 200 jours,  la finalisation du contrat. »

Dix lots du Village Tahitien restent à attribuer

Si pour l’heure tout le monde se focalise sur les six lots concernant l’hébergement, Tukuroirangi Morgan du groupement Kaitiaki Tagaloa a laissé entendre qu’il souhaiterait investir dans un centre commercial et un centre culturel. « Cela fera l’objet de discussion, mais pour l’heure nous souhaitons finaliser le contrat sur les hôtels et les condominiums. Mais M. Morgan a d’autres projets qui concernent d’autres îles, notamment à Raiatea », explique Teva Rohfritsch, laissant entendre que les investisseurs sont prêts à se lancer dans d’autres projets en dehors du Village Tahitien. « C’est une bonne nouvelle que nous ayons des investisseurs, certes étrangers, mais avec qui nous sommes cousins et donc avons une forte proximité culturelle et un intérêt commun plus fort. »

Si sur les seize lots que comportent le Village Tahitien, six ont trouvé preneurs, qu’en est t-il concernant les dix qui restent ? « Nous avons fait le choix de d’abord choisir notre partenaire touristique, de façon à ce que nous puissions adapter la démarche adéquate concernant les autres lots. Ce sera à voir avec les investisseurs quelles destinations nous allons donner à ces lots et ils donneront leurs avis pour savoir de quelle manière nous allons rentabiliser l’ensemble. Il y a encore beaucoup de travail»

Concernant la partie hébergement, c’est 70 milliards Fcfp qui seront injectés par le groupement Kaitiaki Tagaloa, et le budget total du projet représente environ 150 milliards Fcfp.

Article précedent

Perte de repères : "je ne suis pas un homme monsieur" - Edito 17/08/2018

Article suivant

Championnat OFC U-19 : La Nouvelle-Calédonie sur le podium

1 Commentaire

  1. […] culturel. Ce dernier, ainsi que le centre commercial, seraient toujours en discussion, indique Radio 1 Tahiti. Le groupe prévoit de créer 2 500 emplois pendant la période de construction, et 3 000 pendant […]

Laisser un commentaire

PARTAGER

200 jours pour que le Village Tahitien se concrétise