ACTUS LOCALESECONOMIEENVIRONNEMENT

Au tribunal administratif, encore un recours contre le Swac de l’hôpital

Au tribunal administratif, la rapporteure publique estime non recevable le recours de la société Froid de Polynésie contre la convention passée entre le Pays et le CHPF pour l’utilisation du Swac, un Swac que l’entreprise aurait bien aimé construire. 

Depuis 2007, la société Froid de Polynésie, l’une des nombreuses planètes de la galaxie Auroy, ambitionnait de construire un SWAC dont le principal client aurait été l’hôpital de Taaone. Elle avait même obtenu une concession maritime pour puiser l’eau de mer nécessaire. En 2012, le Pays décidait de construire seul un SWAC spécifique au CHPF. Depuis, Froid de Polynésie n’a de cesse de décrier le choix du Pays que l’entreprise juge moins bénéfique à la zone urbaine et à la transition énergétique, et plus onéreux que le sien.

Ce mardi, l’entreprise demandait au tribunal administratif d’annuler le protocole conclu en novembre 2019 entre le gouvernement et le CHPF, qui définit les conditions techniques et financières de l’utilisation de l’ouvrage par l’hôpital. Le juteux chantier du SWAC a valu au Pays plusieurs recours, dont récemment ceux de l’entreprise Boyer. Rappelons que le SWAC de l’hôpital doit, en théorie, être mis en service le mois prochain.

La rapporteure publique du tribunal administratif a conclu au rejet de la requête, pour défaut d’intérêt à agir, puisque Froid de Polynésie n’est pas concernée, directement ou indirectement, par l’exploitation du SWAC : « la circonstance que la société Froid de Polynésie a initialement présenté un projet de Swac au gouvernement et qu’une concession a alors été envisagée est à cet égard parfaitement inopérante », a-t-elle déclaré. De plus, Froid de Polynésie n’avait que deux mois pour déposer un recours, délai largement dépassé. La décision sera rendue le 21 septembre.

 

Article précedent

Recette du jour : Porc au caramel

Article suivant

La minute de l'entrepreneur 07/09/21

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Au tribunal administratif, encore un recours contre le Swac de l’hôpital