ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Des propriétaires terriens font barrage contre la centrale de la Vaitepiha

© DR

© DR

Les propriétaires terriens de la vallée de la Vaitepiha à Tautira se sont réunis samedi matin pour exprimer leur opposition au projet de centrale hydroélectrique initié par l’ancien ministre de la Santé, Nicolas Bertholon. Selon les propriétaires, une partie des ayant-droits a accepté le projet au nom de tous sans avoir l’avis général au préalable.

Le projet de centrale hydroélectrique dans la vallée de la Vaitepiha ne fait pas l’unanimité au sein des familles de Tautira. Au mois de septembre 2015, déjà, une partie des ayants-droits de la vallée s’était opposée au projet pourtant bien accueilli par un autre groupe d’ayant-droit mené par Tunui Salmon. Réunis sous l’association Vaitepiha no Ataaroa, ils comptaient être actionnaires du projet de l’ancien ministre de la Santé, Nicolas Bertholon. Puis en avril dernier, nos confrères de La Dépêche annonçait que le projet se précisait et que « les propriétaires terriens (étaient) majoritairement favorables à ce projet ». Samedi matin, d’autres propriétaires ont contestés être favorable à la centrale hydroélectrique. « On ne veut pas toucher à la rivière, pas de centrale c’est niet ! », affirme la présidente de la fédération des propriétaires fonciers, Hinano Tunoa. Les familles n’acceptent pas qu’une décision soit prise en leur nom sans concertation préalable.

L’environnement est la principale inquiétude des familles de la vallée. Les propriétaires ne souhaitent pas risquer de détériorer les marae de la Vaitepiha. Ils ne sont pour autant pas opposés à tous les projets. Selon eux, un développement basé sur l’éco-tourisme serait plus adapté et tout aussi intéressant pour l’économie.

Une pétition contre le projet a été lancée samedi matin. Les propriétaires terriens comptent la transmettre au porteur du projet de centrale mais aussi au maire et au gouvernement pour qu’ils se saisissent de la question et « qu’ils écoutent ce que les ayant-droits ont à proposer ».

© Max PPP
Article précedent

La Polynésie à New York

© Instagram Vincent Cassel
Article suivant

Vincent Cassel "local style"

1 Commentaire

  1. Pavlova
    3 octobre 2016 à 12h40 — Répondre

    Mais que vient faire dans cette galere Nicolas Bertholon, ancien douanier et ancien ministre de la Sante….pauvre Fenua va, qu’y a-t-il encore comme esbrouffe.
    Meama no Tautira a faaitoito ia outou paatoa.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Des propriétaires terriens font barrage contre la centrale de la Vaitepiha