ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Environnement : « aller plus loin que l’affichage »

©Présidence

©Présidence

Le ministre de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a défendu vendredi le principe d’une aire marine protégée «  à l’échelle de notre ZEE mais pas juste pour l’affichage ». Il propose, en conclusion du séminaire de gestion durable des espèces et espaces marins du Pacifique, la mise en place d’un plan de gestion de la pêche et des espèces emblématiques.

Le ministre de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, participait vendredi matin au bilan des ateliers mis en place lors du séminaire de gestion durable des espèces et des espaces marins. Une réunion internationale à laquelle ont participé 20 pays de la région Pacifique. Le ministre de l’Environnement considère qu’il faut désormais, partager les expériences de chacun pour mieux protéger les ressources de l’océan Pacifique que nous partageons. Ce partage d’idée pourrait aboutir à a mise en place d’actions et d’outils de gestion. Et pour coordonner toutes les actions, Heremoana Maamaatuaiahutapu estime que ces rencontres sont nécessaires.

Le ministre de l’environnement affirme également que « l’idée de créer un continuum de projet avec un échange important d’informations » entre les Pays du Pacifique est aujourd’hui primordiale et pourquoi pas, annonce-t-il, la création d’ « une aire marine à l’échelle de notre ZEE mais pas juste pour l’affichage, avec derrière un vrai plan de gestion à la fois des pêches, des espaces et des espèces ». Tout en sachant que le rahui existe dans tous les Pays du Pacifique avec chacun son vocabulaire rajoute-t-il.

 

 

Article précedent

Grève: Valls et Hollande montent au créneau pour l'Euro-2016, la CGT donne des consignes

Article suivant

Jour J pour l'Euro, la contestation sociale se cristallise autour de secteurs clés

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Environnement : « aller plus loin que l’affichage »