ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Faa’a doute des voeux pieux de Fritch sur l’aéroport

© DR

Le premier adjoint au maire de Faa’a, Robert Maker, est dubitatif suite à la rencontre entre Edouard Fritch et la ministre des Transports, Élisabeth Borne, et la demande du président du Pays que la commune de Faa’a soit associée au futur contrat de concession. Il dénonce toujours le comportement, selon lui, « fallacieux » de l’Etat concernant l’octroi de cette concession à Egis.

Le président du Pays Edouard Fritch a rencontré lundi à Paris la ministre chargée des Transports Élisabeth Borne. Il a été question notamment du devenir de l’aéroport de Tahiti-Faa’a après l’annulation par la justice de la concession donnée à la société ADT. Dans ce dossier, le premier adjoint de la commune de Faa’a, Robert Maker, rappelle que « la bataille a été longue pour que la vérité éclate » et dénonce le comportement « fallacieux » de l’Etat.

Robert Maker se dit dubitatif sur les souhaits d’Edouard Fritch de voir la commune de Faa’a associée au futur contrat de concession. Selon lui, le président du Pays ne connaît pas réellement les préoccupations de la commune pour en parler avec la ministre chargée des Transports. Sur les atteintes à l’environnement avec les inondations du littoral par temps de pluie, ou sur la taxe aéroportuaire demandée depuis 30 ans par la commune : « l’Etat continue à faire la sourde oreille », affirme le tavana.

Article précedent

Des pêcheurs de tortue arrêtés à Moorea

Article suivant

ADT revoit ses investissements à la baisse

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Faa’a doute des voeux pieux de Fritch sur l’aéroport