ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Foire agricole: Bio et santé publique à l’ordre du jour

L’édition 2017 de la foire agricole va ouvrir ses portes le jeudi 28 septembre. Au programme cette année, Te hotu rau ‘o te fenua ‘e to tatou ‘ea, Les produits de la terre et notre santé. Au travers d’ateliers de cuisines et de conférences, le ministère et la chambre de l’agriculture veulent pousser les polynésiens à consommer local, et inciter les agriculteurs à cultiver de façon plus responsable.

La santé passe par l’assiette et donc par ce que l’on met dedans. Ce constat, le ministère des ressources primaires et la chambre de l’agriculture l’ont bien compris en choisissant comme thème de la foire agricole : Te hotu rau ‘o te fenua ‘e to tatou ‘ea, Les produits de la terre et notre santé. Près de 300 agricultures, horticulteurs ou encore éleveurs seront réunis sur le motu ovini du 28 septembre au 8 octobre pour présenter leurs produits locaux. Cette année, la foire s’est donc associée au village de l’alimentation pour mettre en avant l’aspect « santé » que représente une consommation locale comme l’explique le ministre des ressources primaires, Tearii Alpha.

Au programme donc des ateliers culinaires, des cooking class pour les enfants, des activités santé mais aussi des conférences sur la permaculture, manger sain au quotidien ou encore la ferme pilote « bio ». Une agriculture raisonnée et la plus naturelle possible c’est aussi le message que la chambre de l’agriculture essaye de faire passer chaque année auprès des agricultures. La présidente de la chambre, Yvette Temauri, explique que de plus en plus d’agriculteurs se tournent vers une production plus respectueuse de l’environnement. Pour autant il est encore difficile de changer certaines mentalités et habitudes.

Cette 32ème édition de la Foire agricole marquera également le début des concertations des « Etats généraux de l’alimentation ». Annoncés en juillet dernier par le gouvernement central, la Polynésie est associée à ces discussions. Trois ateliers se dérouleront à partir du 9 octobre. Il sera question « d’investissement et de stratégie de l’agriculture », « les métiers et les formations de l’agriculture » et enfin « la transition économique et solidaire de l’agriculture ». Par cette concertation ouverte à tous, Tearii Alpha espère obtenir le soutien de l’Etat pour le secteur primaire.

La foire agricole démarre donc le 28 septembre dès 9 heures avec les distinctions de plusieurs agriculteurs de l’ordre de Tahiti Nui, de l’ordre national du mérite agricole et du bénévolat associatif. Les six lauréats du concours de l’innovation agro-industriel seront également connus jeudi matin.

Article précedent

367 millions pour les stations télécoms de Natitua

Article suivant

Formation: 23 éducateurs formés à l’encadrement des footballeurs de 7 à 10 ans

1 Commentaire

  1. Taaroa
    21 septembre 2017 à 6h27 — Répondre

    Le soutien de l’état existe mais il est gaspillé comme l’argent des contribuables polynésiens dans des structures obsolètes et dirigées par des pions politiques. Aucun sens du service public.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Foire agricole: Bio et santé publique à l’ordre du jour