JO-2016SPORT

JO-2016 – Les Jeux de Rio sont ouverts, les Bleus en chercheurs d'or

Rio de Janeiro (AFP) – La flamme olympique s’est installée à Rio, les Jeux sont ouverts: samedi, douze finales sont au programme, et la première médaille d’or a déjà été attribuée, à une jeune Américaine de 19 ans, alors que la France a commencé entre déception au judo et espoirs au tir à l’arc.

Au lendemain d’une cérémonie d’ouverture colorée et festive, comme l’avait promis le Brésil, les chercheurs d’or sont partis à la recherche des premières pépites. Pour la France, c’est un nouveau record qui est dans le viseur, après les 41 médailles de Pékin en 2008. L’exploit semble ardu, mais pas impossible, pour les 396 Tricolores en lice, un record, déjà.

En attendant l’entrée en lice des Dieux du Stade et du Jamaïcain Bolt, attendus la semaine prochaine, le premier titre olympique a été décerné à une jeune Américaine, Virginia Thrasher, à la carabine à 10 m.

Les Chinoises étaient favorites, avec Yi Siling, la tenante du titre à Londres, et Du Li, la championne olympique d’Athènes. Mais les deux tireuses chinoises ont craqué, terminant respectivement avec le bronze et l’argent.

– Plus de judokas bleus –

Côté tricolore, la journée a bien commencé également pour les archers et le trio emmené par Jean-Charles Valladont, champion d’Europe en titre et N.4 mondial.

Amateur de vin et de « bonne bouffe », le Franc-Comtois est le « taulier ». Et il l’a encore démontré lors de la victoire des Bleus en huitième de finale contre la Malaisie, aux côtés de Pierre Plihon et Lucas Daniel.

Rendez-vous maintenant en quart contre l’Australie, avant une demi-finale potentielle contre les maîtres sud-coréens, leaders incontestables de la spécialité. Les archers asiatiques l’ont encore démontré vendredi, lors du tour de classement, en battant le premier record du monde de ces Jeux, via Kim Woojin, devenu le premier homme de l’histoire à atteindre le cap des 700 points.

Déception par contre sur le tatami de Barra, au parc olympique. Une « perf » était attendue de la part de Walide Khyar, champion d’Europe en titre chez les 60 kg. Mais il s’est fait sortir dès le 2e tour, dans une salle où sera évidemment attendu l’ogre Teddy Riner, le 12 août, pour son deuxième titre olympique. Défaite également, au 2e tour aussi, pour Laëtitia Payet (-48 kg).

La première médaille tricolore samedi pourrait donc venir des archers, voire du cyclisme sur route, avec un « grupetto » tricolore conquérant.

Romain Bardet, deuxième du Tour de France 2016, Alexis Vuillermoz, vainqueur sur ces mêmes routes cariocas du test event des JO en août 2015, Julian Alaphilippe, tout proche d’une victoire d’étape lors de la Grande Boucle, ou encore Warren Barguil: les quatre mousquetaires du peloton tricolore ont tous le potentiel pour briller sur les 237,5 km d’un parcours  carioca casse-pattes. 

– Valverde, Park, l’ombre du dopage –

Mais la concurrence sera rude avec un certain Chris Froome, triple vainqueur du Tour, qui pourrait viser une première médaille d’or avant de signer le doublé sur contre-la-montre.

Parmi les favoris il faudra également compter avec le « requin de Messine », Vincenzo Nibali, ou Alejandro Valverde, celui à qui ce parcours correspond sans doute le mieux.

Une victoire de l’Espagnol, suspendu pour dopage entre 2010 et 2012, ne serait sans doute pas une bonne nouvelle pour le CIO, qui se manquerait pas de se retrouver dans la ligne de mire des critiques après avoir interdit de JO tous les sportifs russes contrôlés positifs une fois dans leur carrière.

De même le dopage pourrait faire parler de lui du côté de la piscine olympique, à la veille de l’entrée en lice de Michael Phelps et ses 22 médailles olympiques. Car le roi du jour pourrait bien être le Sud-coréen Park Tae-hwan, champion olympique à Londres en 2012 sur 400 m, et lui aussi suspendu pour dopage, aux stéroïdes, pendant 18 mois, en 2014 et 2015.

Dopage toujours: la délégation russe, au coeur du scandale de dopage d’Etat dénoncé par le rapport McLaren le 18 juillet, a appris samedi matin qu’elle pourrait finalement aligner un sportif de plus, le lutteur Viktor Lebedev, repêché par le CIO. Ils sont donc 277 au total, contre 389 au départ.

L'ancien marathonien Vanderlei Cordeiro embrase la vasque olympique au stade Maracana lors de la cérémonie d'ouverture des JO le 5 août 206 à Rio de Janeiro au Brésil. © AFP

© AFP FRANCK FIFE
L’ancien marathonien Vanderlei Cordeiro embrase la vasque olympique au stade Maracana lors de la cérémonie d’ouverture des JO le 5 août 206 à Rio de Janeiro au Brésil

Article précedent

La famille d'Adama Traoré dépose deux plaintes contre les forces de l'ordre

Article suivant

Syrie: les rebelles affirment avoir brisé le siège de leurs quartiers à Alep

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

JO-2016 – Les Jeux de Rio sont ouverts, les Bleus en chercheurs d'or