JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 19/11/14

L’Espace Bébé-Maman, situé derrière le fare Tama Hau © Radio1

L’Espace Bébé-Maman, situé derrière le fare Tama Hau © Radio1

SOCIÉTÉ

Le Fare Tama Hau organise une journée de prévention à destination des enfants de Faa’a

Pour la dixième année consécutive, le Fare Tama Hau relaye la journée mondiale des droits de l’enfant ce jeudi en organisant des animations à la maison de l’enfance qui se trouve à coté de l’école Farahei à Faa’a. Dans la matinée, les élèves de la commune seront sensibilisés sur le thème du respect auquel ils ont droit. A partir de 14h c’est toute la famille qui sera invitée à participer à cette journée. Objectif de l’événement : libérer la parole chez l’enfant et l’inciter à solliciter de l’aide lorsque ses droits sont bafoués. L’après-midi familial sera aussi une opportunité de proposer de l’aide  aux parents en détresse.

CULTURE

Honorahua cette vaste consultation du monde de la culture délivre ses premières mesures.

Heremoana Maamatuaiahutapu a présenté hier une restitution aux acteurs de la culture. Cette consultation avait été lancée, il y a trois mois, par son prédécesseur, Geffry Salmon. Les axes retenus ont été présentés par Heremoana Maamaatuaiahutapu. Parmi les mesures phares : la création d’une carte pour les artistes et l’aide à la création artistique par l’instauration du 1% artistique dans les constructions publiques. L’objectif de cette restitution selon le ministre en devenir : rassurer les acteurs culturels sur l’avenir de cette consultation, qui s’inscrit pour lui dans une démarche de réactualisation des Etats Généraux qu’il avait déjà animé en 2009.

SANTE

Notre invité dans ce journal, le docteur Henri Pierre Mallet

Hier, la Pays a annoncé la mort deDeux personnes du 3ème âge qui avaient déjà des antécédents cardio-vasculaires. Dr Patrick Howell l’a dit hier, l’hopital du Taaone est quelque peu saturé, comme l’était celui de Taravao au début de l’épidémie, il en appelle à la solidarité des cabinets médicaux et des cliniques privées.

FAITS-DIVERS

Cette question maintenant…Que devient la viande de tortue saisie par les douanes ?

C’est une question que vous vous êtes posés, suite à la saisie vendredi dernier de près de 100 kilos de viande de tortue par la douane. Bruno Hamon, directeur adjoint des douanes nous assure que toute la viande est détruite. Rappelons que la tortue est une espèce protégée par la Convention de Washington. Le transport, la détention, la capture, la commercialisation, l’importation et l’exportation sont donc strictement interdits.Tout contrevenant est passible de sanctions pénales assorties de la saisie des moyens de transport et de pêche utilisés.

ECONOMIE

La semaine du Monoi c’est reva !

 » Positive Emotions » c’est le thème retenu pour la sixième édition de Monoi Here. Faut-il encore le dire, le monoi c’est aujourd’hui, plus de 400 marques, pas seulement pour son appellation, mais aussi  pour son efficacité comme l’hydratation de la peau ou encore le gainage. Monoi Here, c’est donc aussi l’occasion de découvrir les vertus de notre huile traditionnelle.

Article précedent

Quid de la viande de tortue saisie par les douanes ?

Article suivant

VAITUPA : territoire et commune main dans la main pour réaménager le site.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 19/11/14