JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 14/05/14

Henri Haiti est le seul à connaître la vérité sur cette sordide affaire qui le mène aujourd'hui devant la cour d'assises de Papeete ©Roxane MERLOT

Henri Haiti est le seul à connaître la vérité sur cette sordide affaire qui le mène aujourd’hui devant la cour d’assises de Papeete ©Roxane MERLOT

Justice

Première journée mouvementée pour le procès Haiti

En effet, le procès d’Henri Haiti s’est ouvert hier devant la cour d’assises de Papeete. Cette première journée a été consacrée au rappel des faits et aux premières auditions des témoins. Des témoignages pour le moins confus. Seule certitude, Henri Haiti reconnait avoir tué Stephan Ramin d’un coup de fusil. Quant au mobile du crime, il maintient avoir été violé par le touriste allemand qui l’avait ligoté à un arbre, une version qui a souvent changé au cours de l’enquête. Compte-rendu d’audience avec Roxane Merlot. Les deux parties ont jusqu’à jeudi pour entendre tous les témoins. S’en suivra le début des plaidoiries. Le verdict est attendu vendredi. Dans cette affaire, Henri Haiti risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Social

La première Maison de l’Enfance va voir le jour

Elle ouvrira ses portes à Puurai jeudi. Il s’agit avant tout d’un lieu d’éducation au service du développement des enfants, notamment les plus défavorisés, qui permettra de lutter contre les maltraitances infantiles, l’échec scolaire, la délinquance, les conduites à risque et à terme les difficultés d’insertion socioprofessionnelles. La Maison de l’Enfance de Puurai pourra accueillir au maximum 35 enfants âgés de 0 à 5 ans. Selon le docteur Daniel Dumont directeur du Fare Tama Hau, à quatre ans, un enfant pauvre a entendu 30 millions de mots de moins qu’un enfant issu d’un milieu favorisé. Cette Maison de l’Enfance aura donc aussi pour but de réduire cette différence. Quatre autres structures du même genre devraient voir le jour à Punaauia, à Taravao, à Uturoa et enfin à Taiohae d’ici le premier trimestre 2015. Montant total de l’opération : 710 millions Fcfp dont 66% à la charge de l’Etat et le reste pour le Pays qui devra aussi assumer tous les frais de fonctionnement et d’investissement matériels.

Société

Cousins-cousines instaure une permanence mensuelle

Une permanence pour écouter et informer. Et c’est ce qui manquait à l’association Cousins-Cousines de Tahiti qui défend et protège les droits de la communauté lesbienne, gay, bisexuel et transsexuel du fenua. Si l’association n’a toujours pas de lieu fixe pour se rencontrer, elle proposera tout de même un moment de rencontre tous les mois cette possibilité. La première aura lieu ce soir au « 3 brasseurs » à partir de 17h. Pour Dolorès Dogba, trésorière de l’association, cette initiative est une nécessité. Sachez qu’à l’occasion de cette première permanence l’association organise également son tout premier speed dating réservé à ses membres et sympathisants. Ca sera au même endroit à partir de 18h.

Culture

Le Heiva des écoles fête ses 20 ans

Les élèves des écoles de danse du pays répètent d’arrache-pied pour préparer cet évènement tant attendu par les familles. Cette année, il comptera 35 écoles contre 25 l’an dernier, un bond pour ce rendez-vous bien installé dans le paysage culturel polynésienne qui constitue un véritable tremplin pour les nombreux participants. Les sept soirées de spectacles se dérouleront du 29 mai au 1er juin au Grand Théâtre Et place To’ata du 5 au 7 juin. Pour plus de renseignements : 544 544

Ce soir, plongez dans l’univers du Arutua des années 80

C’est ce que vous propose la Maison de la Culture et son évènement mensuel Cinématamua. C’est Théodore qui sera votre guide et vous emmènera visiter le petit atoll des Tuamotu, autrefois nommé Ngaru-atua. Dans ce film il y dépeint la vie d’une île isolée, tournée essentiellement vers la pêche, le coprah et la religion. Il s’intéresse en particulier à la vie de ses jeunes habitants. La séance est gratuite et démarrera à 19h au Grand théâtre.

Société

Hanouna va remplacer Ruquier sur Europe 1 et il embarque de Kersauzon avec lui

En effet, la nouvelle a été officialisée lundi, et c’est donc Cyril Hanouna qui reprendra à la rentrée prochaine la tranche actuellement dirigée par Laurent Ruquier et son émission « On va s’gêner » que vous écoutez chaque jours sur les ondes de Radio1. Il conservera les chroniqueurs de son émission « Les Pieds dans le Plat », à savoir Valérie Benaïm, Jean-Luc Lemoine et Pierre Bellemare mais accueillera aussi de nouvelles voix dans son équipe. Des voix bien connues de la fréquence puisqu’il s’agit des anciens de la bande à Ruquier : Jean-Marie Bigard et le navigateur Olivier de Kersauzon, qui habite le fenua. Cet amoureux de la Polynésie a choisi de ne pas suivre son ami Laurent Ruquier sur une station concurrente, il s’explique (écoutez le podcast)

Article précedent

Le procès Haiti s'ouvre dans la confusion

Article suivant

Les demi-finales de la Coupe de Tahiti Nui 2014, c'est ce soir au Stade Pater !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 14/05/14