JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 28/11/14

Assemblée de la Polynésie française accueillera la seconde édition  © Cédric VALAX

Assemblée de la Polynésie française accueillera la seconde édition © Cédric VALAX

Politique

La résolution de Flosse a été votée hier, grâce au soutien de Temaru

Difficile de dire qui est sorti gagnant du vote de la résolution demandant réparation à l’Etat pour le préjudice écologique sur les atolls de Moruroa et Fangataufa suite aux essais nucléaires. En début d’après-midi, la proposition a été adoptée par 36 voix pour, 19 contre et 2 abstentions. Les 11 représentants du groupe UPLD a voté en faveur du texte après avoir poussé la majorité à amender sa résolution, en retirant la référence aux 90 milliards de Fcfp et en intégrant le recours à des “experts indépendants”. Les 8 élus du groupe A Ti’a Porinetia se sont opposés, comme une partie de la majorité, seuls 25 représentants Tahoeraa ont voté la résolution. Le président de l’Assemblée, Marcel Tuihani, a regretté que la majorité n’ai pas été unie sur ce scrutin. Interrogé sur les relations entre le président du Tahoeraa, Gaston Flosse, et le président du gouvernement, Edouard Fritch, Marcel Tuihani a reconnu que les deux hommes ne se “voyaient plus”. Finalement, avec seulement 25 représentants derrière lui, Gaston Flosse a manqué sa tentative destinée à mettre la pression sur le gouvernement d’Edouard Fritch. De son côté le président a constaté qu’il ne faisait pas encore le poids face au leader du Tahoeraa.

Et à l’annonce des résultats du vote, les réactions n’ont pas tardé à affluer

Michel Buillard fait partie des élus orange qui ont voté contre cette résolution. Il se dit déçu de la façon dont elle a été votée. Il va même jusqu’à dire que « c’est triste, on en est arrivé là c’est déplorable ». De son côté, Richard Tuheiava, comme le groupe UPLD, a voté favorablement pour cette résolution car dit-il : « Notre combat c’était du pain béni ». Teva Rofritsch a voté contre cette résolution ave l’ensemble de son groupe A Ti’a Porinetia. Il considère que c’est une manœuvre politique qui voudrait démontrer que « le pouvoir est à l’assemblée… Et pas auprès de monsieur Fricth »

Et de son coté le Haut commissaire parle d’un « geste inamical vis à vis de l’Etat »

jusqu’à hier Lionel Beffre s’était fait discret sur la question. Quelques heures après l’adoption par l’Assemblée de la fameuse résolution il a tenu a réagir. « On peut considérer que cette résolution est un geste inamical vis à vis de l’Etat », a déploré le représentant de l’Etat. il a néanmoins affirmé je cite que « cette résolution ne détournera pas l’Etat dans son travail qu’elle mène avec le président Fritch ». Sur l’issue du vote, il a parlé « d’une alliance de circonstance » entre une partie du Tahoeraa et l’UPLD. Je vous propose de l’écouter.

Justice

Deux mineurs ont été écroués après l’agression de la cathédrale

Les suites de l’affaire de l’agression du jeune homme de 17 ans ce weekend devant la cathédrale de Papeete. Deux des mineurs impliqués pour avoir sauvagement tabassé le jeune homme ont été mis en examen jeudi soir. Ils ont ensuite été placés en détention provisoire à la prison de Nuutania. Les autres mineurs impliqués devaient être présentés au juge d’instruction dans la soirée. Je vous le rappelle l’altercation est partie d’une tentative de vol de telephonne portable. C’est le système de vidéosurveillance de la mairie de Papeete qui a permis de révéler l’identité des agresseurs après ce violent fait divers.

Economie

La Banque Européenne d’investissement et Banque de Tahiti ont signé un partenariat

Partenariat qui s’inscrit dans le cadre d’un prêt de 1milliard 670 million de Fcfp. La Banque de Tahiti aura donc à disposition 952 millions Fcfp à destination des petites entreprises spécialisées dans l’environnement et 714 millions Fcfp pour les micro-entreprises. Cette mesure devrait aider au moins 60 TPE qui pourront emprunter jusqu’à 12 millions Fcfp à des taux avantageux. La BEI avait déjà travaillé avec la Banque de Tahiti une première fois en 2013 à hauteur de 952 millions de Fcfp qui avait permis d’aider une dizaine d’entreprises. Notons que ce partenariat confirme un peu plus l’intérêt de l’Union Européenne pour l’environnement.

Evènement 

La fête du tiare Tahiti sera bientôt de retour

La 52ème édition de la fête du Tiare sera célébrée les 4, 5 et 6 décembre prochains. Sur trois jours, des concours seront organisés dans trois établissements : l’agence de l’OPT et la crèche de Pirae, ainsi qu’au GIE. Ils devront décorer leur hall d’entrée de fleur de tiare. Les festivités se poursuivront le lendemain, le vendredi, avec un concours de meilleures couronnes de fleurs et de collier. En vue pour le GIE Tahiti Tourisme : la mise en valeur de l’emblème phare du fenua. Une histoire avec laquelle, Lionel Teihotu, en charge de l’événement. Point d’orgue de ces trois jours : le tour de l’île de Moorea samedi. Les billets sont au tarif de 7000 Fcfp pour les adultes et 3500 Fcfp pour les enfants. Les Tickets sont en vente à l’office du tourisme de Papeete.

Article précedent

Un "bonbon déodorant" qui neutralise l'odeur de transpiration

Article suivant

C’est le grand jour pour Hereata Ellard !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 28/11/14