ACTUS LOCALESPOLITIQUE

La chasse aux fraudeurs pour équilibrer le RST

©Cédric Valax

©Cédric Valax

Le budget du Régime de solidarité territoriale (RST) a été voté mardi avec en déficit de 2,8 milliards de Fcfp, malgré les deux voix « contre » de l’État. La ministre de la Solidarité, Tea Frogier, justifie ce choix de présenter un budget déficitaire, par le fait que le Pays n’est aujourd’hui « pas capable » de chiffrer les économies qui seront dégagées par les récentes mesures d’économies et notamment la chasse aux fraudeurs…

« On compte sur des économies mais on n’est pas capable de les chiffrer », explique Tea Frogier pour justifier la présentation du budget déséquilibré du RST cette année malgré le retour du financement de l’État au régime. Elle estime que les récentes mesures anti-fraudeurs au régime de solidarité « devraient permettre de résorber le déficit ». En attendant, elle affirme que cette « approche très très négative » a imposé au Pays de présenter ce budget en déficit… Quant à savoir quand le déficit sera résorbé, la ministre répond qu’elle n’a pas de « boule de cristal ».

L’arrêté d’application relatif à la loi de Pays, adoptée en février dernier concernant les modalités et critères d’éligibilité au RST, a été pris mercredi en conseil des ministres. Les fraudeurs seront donc sanctionnés en janvier de l’année prochaine…

 
Article précedent

Howell relance la piste des médecins cubains

Article suivant

Boxe « Chpt de Polynésie Novices » : De belles finales en perspectives

3 Commentaires

  1. Teiva 33
    27 novembre 2015 à 20h02 — Répondre

    Faut pas aller loin, il suffit juste de demander aux employés de la CPS déjà de travailler un peu plus et de gagner un peu moins et de dénoncer leurs copains à qui ils ont accordé le RST.
    D’autre part, d’arrêter de donner des billets d’avion aussi facilement pour les évasan !!! Y en a marre de payer pour des gens veulent juste faire des courses à Papeete !!!

  2. lydie
    29 décembre 2015 à 5h11 — Répondre

    A quand le « RSA » en Polynésie, pour tous ceux qui comme moi sont sans emploi depuis des années? Ce n’est déjà pas évident pour des jeunes alors pour des gens comme moi qui ont la cinquantaine passée, je ne vous raconte pas la galère…

  3. lydie
    29 décembre 2015 à 6h45 — Répondre

    Ce serait bien d’instaurer le « RSA » en Polynésie pour tout chômeur jeunes, moins jeunes pour ne serait-ce déjà que pouvoir manger.Ce n’est pas parce qu’on a perdu son emploi qu’on doit être catalogués « Hupe Hupe »…

Laisser un commentaire

PARTAGER

La chasse aux fraudeurs pour équilibrer le RST