ACTUS LOCALESNOUVELLE-CALEDONIE

L’autorité de la concurrence calédonienne sur les rails

L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité jeudi la proposition de loi sur le statut des autorités administratives indépendantes en Nouvelle-Calédonie. Cette loi ouvre notamment la voie à la mise en place d’une autorité de la concurrence sur le Caillou.

La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, salue l’adoption par l’Assemblée nationale jeudi matin, à l’unanimité, de la proposition de loi relative au statut des autorités administratives indépendantes créées par la Nouvelle-Calédonie. Ce texte, préalablement adopté par le Sénat le 18 novembre dernier, va désormais pouvoir être transmis au Conseil constitutionnel. Cette proposition de loi organique vise à modifier le statut de la Nouvelle-Calédonie afin de faciliter la désignation des membres des autorités administratives indépendantes créées par le territoire. Elle devrait notamment permettre la mise en place effective de l’autorité locale de la concurrence voulue par la Nouvelle-Calédonie depuis 2014. Le texte voté jeudi matin devrait en effet faciliter les désignations des membres de cette nouvelle autorité administrative indépendante, dans le respect des conditions d’impartialité qui s’attacheront à son office. Cette nouvelle autorité de la concurrence devrait offrir au territoire des moyens efficaces pour lutter contre les pratiques faisant obstacle à la libre concurrence et servir à abaisser les prix encore élevés de certains biens et services. Il s’agit d’une avancée importante pour la Nouvelle-Calédonie, fruit d’un travail parlementaire transpartisan, qui s’inscrit pleinement dans la priorité donnée par le Gouvernement à la lutte contre la vie chère dans les outre-mer.

Article précedent

Bourez en forme pour la Margaret River Pro

Article suivant

Indonésie : mordue par un serpent, une pop-star poursuit son concert avant de mourir

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’autorité de la concurrence calédonienne sur les rails