ACTUS LOCALESTOURISME

L’aviation civile chinoise vient visiter la Polynésie

Une délégation de quinze représentants de l’Aviation civile chinoise (CAAC) et de la Société d’industrie aéronautique de Chine passera quatre jours de visite officielle à Tahiti et Moorea du 24 au 27 février prochain pour rencontrer les autorités du Pays, de l’Etat et les acteurs économiques locaux. A plusieurs reprises ces dernières années, le Pays et l’aviation civile chinoise ont évoqué leur volonté de capter le marché touristique chinois en Polynésie et d’ouvrir une ligne aérienne directe entre les deux Pays.

Une importante délégation de l’aviation civile chinoise et de la Société d’industrie aéronautique de Chine est attendue en Polynésie du 24 au 27 février. Six membres de l’administration de l’aviation civile chinoise (CAAC), l’autorité de l’aviation du ministère des Transports de la République populaire de Chine, parmi lesquels l’administrateur adjoint de l’administration, Li Jian, seront du voyage. A leurs côtés, cinq membres de la Société d’industrie aéronautique de Chine (AVIC) et quatre de la société internationale de développement aéronautique de l’AVIC participeront également à la visite.

Rencontres avec l’Etat, le Pays et le privé

Plusieurs rencontres sont prévues notamment auprès du haut-commissaire René Bidal, du président Edouard Fritch et de ses ministres du Tourisme et de l’Equipement, du consul de Chine en Polynésie mais aussi des représentants des compagnies aériennes locales, de l’aviation civile du Pays et d’Etat, ou encore des représentants locaux du Medef et de la CGPME. Une visite qui pourrait déboucher sur des partenariats économiques. Le Medef Polynésie a d’ailleurs demandé vendredi ses adhérents que cette visite pouvait concerner « tout chef d’entreprise qui pourrait être intéressé pour d’éventuels projets de partenariat de type joint-venture ». En plus des rencontres, la délégation visitera les installations de l’aéroport de Tahiti-Faa’a et les infrastructures touristiques et de transport de l’île soeur.

Une ligne aérienne directe Chine-Polynésie ?

En 2015, Edouard Fritch s’était rendu au siège de l’aviation civile chinoise, comme son prédécesseur Gaston Flosse en 2013. A chaque fois, les deux anciens présidents ont évoqué le développement du tourisme chinois en Polynésie et surtout la mise en place d’une ligne directe entre la Chine et le fenua…

 

Article précedent

La Polynésie a accueilli 192 495 touristes en 2016

Article suivant

Prison ferme pour les fonctionnaires trafiquants d’Ice

3 Commentaires

  1. Pavlova
    14 février 2017 à 9h57 — Répondre

    Ca y est comme prevu les espions debarquent dans le Fenua !!!

  2. Tiare
    14 février 2017 à 17h20 — Répondre

    On continue à dérouler le tapis rouge aux chinois connus pour s’asseoir sur les droits de l’Homme.

  3. Artaban
    16 février 2017 à 22h47 — Répondre

    Attention ils vous carressent la main mais vont vous manger les bras tous entiers et vous ne pourrez plus revenir en arriere ils achètent tout et se croient chez eux

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

L’aviation civile chinoise vient visiter la Polynésie