ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

« Le Civen répond plus vite et favorablement plus d’une fois sur deux »

Le président du Civen, Alain Chrisnacht. © Outremer360

Dans une interview à Radio 1, le président du Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), Alain Christnacht, constate et explique « l’accélération » des indemnisations depuis le début de l’année 2018.

Comme le montrent les derniers chiffres des indemnisations du Civen, on note une accélération du nombre des indemnisations depuis le début de l’année 2018. Accélération liée à la suppression de la notion de « risque négligeable » dans la loi Morin en février 2017, après une première période de « ralentissement », comme l’explique le président du Civen également nommé en février 2017, Alain Chrisnacht.

Le président du Civen juge d’ailleurs cette accélération « spectaculaire », avec 54 décisions depuis janvier 2018, dont 33 positives et 9 concernant la population polynésienne. « Le Civen répond plus vite et favorablement plus d’une fois sur deux », constate Alain Chrisnacht.

Lundi, la commission mixte chargée d’adresser des recommandations sur la façon dont les indemnisations devraient être réservés aux seules victimes des essais nucléaires va se réunir pour la première depuis sa création à l’Assemblée Nationale. Si on a pu craindre, lors de sa création, que cette commission devienne un nouveau verrou contre les indemnisations, Alain Chrisnacht se dit au contraire confiant sur « l’indépendance » du Civen et sur le « dialogue constructif » qu’il espère entretenir avec la nouvelle commission.

Article précedent

Boxe « Tournoi NC » : Les « cagous » s’imposent à domicile, mais nos Aito ont conquis le public

Article suivant

Ces assistants électroniques qui sont à l’affût et nous espionnent - Edito 28/05/2018

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

« Le Civen répond plus vite et favorablement plus d’une fois sur deux »