ACTUS LOCALESECONOMIESANTÉSOCIAL

Le patronat estime les annonces « adaptées à la situation »

©Archives Radio1

Suite à l’annonce de l’extension du confinement le week-end, Christophe Plée, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) parle de mesures à minima. De son coté, le représentant du Mouvement des entreprises de France (Medef) à Tahiti, Frédéric Dock, considère que seule la vaccination peut représenter une « porte de sortie à la crise ». 

Après les annonces des nouvelles mesures adoptées par l’État et le Pays, le représentant du Mouvement des entreprises de France (Medef) à Tahiti, Frédéric Dock et Christophe Plée de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), ont souhaité réagir. Les deux représentants déplorent l’absentéisme qui découle directement de l’actuelle flambée épidémique. « La situation a un impact considérable sur l’activité des entreprises, particulièrement celles où les employés travaillent dans des espaces fermés. Pour Christophe Plée, peu importe les restrictions sanitaires adoptées par les autorités : « le vaccin est la seule porte de sortie ». Rappelons que 41% de la population a été vaccinée. Un chiffre pourtant encore trop insuffisant pour le représentant de la CPME. Même son de cloche au Medef « Il ne faut pas hésiter à communiquer sur les conséquences de la non-vaccination ».

« La situation est déjà dramatique pour les entreprises »

« Les entreprises vont devoir payer le tribut de cette crise (…), on n’a pas le choix que de subir, on se résoudra aux mesures qui nous serons imposées. Si les mesures permettent de sauver des vies, nous suivrons évidemment », indique le président de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises.

« Des décisions adaptées à la situation »

Pour Frédéric Dock du Medef, les annonces « sont adaptées à la situation sanitaire ». « Si le Pays et l’État n’ont pas décidé de mettre en place un confinement total, c’est qu’ils estiment qu’il n’aura aucun effet direct sur la situation du service en réanimation ».

Beaucoup dans la population s’attendaient à des mesures plus fortes et souhaitaient un confinement général, mais pour Frédéric Dock « Toutes les mesures annoncées ont été réfléchies ».

Article précedent

#REACHOUT, pour une meilleure santé mentale !

Article suivant

J-1 de la Coupe du Monde FIFA Beach Soccer pour les TIKI TOA

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le patronat estime les annonces « adaptées à la situation »