ACTUS LOCALESCULTURE

Le Pays lance le concours littéraire « John Doom »

 

Un concours littéraire en langue polynésienne a été lancé lundi par le ministère de la Culture et l’Académie tahitienne. Le lauréat du « Prix John Taroanui Doom » sera connu en novembre.

Afin de promouvoir et valoriser l’utilisation des langues polynésiennes et d’accroître la production littéraire polynésienne, le ministère de la Culture et de la promotion des langues relance le concours littéraire en langues polynésiennes, avec le soutien de l’Académie tahitienne. Ce concours a pour objectif de mettre en exergue des talents connus, de découvrir des talents cachés, et de permettre aux étudiants de partager leurs écrits en dehors du cadre scolaire. Le concours a été lancé officiellement lundi afin de marquer la commémoration de la Journée des langues polynésiennes.

15 pages minimum

Les candidats pourront proposer toutes œuvres de création littéraire tels que des nouvelles, des récits de vie ou biographies, des romans et des recueils de poèmes. Deux catégories ont été instituées, la première est destinée aux jeunes de 18 à 25 ans pour une production de 15 pages minimum, la deuxième est destinée aux plus de 25 ans pour une production de 80 pages minimum. Les inscriptions seront closes le 28 mars prochain et les manuscrits devront être rendus au plus tard le 15 août 2017. Les lauréats seront connus de 28 novembre 2017.

Premier concours depuis 2004

Le premier prix (Prix de l’académie tahitienne -John Taroanui Doom) sera de 500 000 Fcfp. Le second et le troisième recevront respectivement 300 000 et 100 000 Fcfp. Enfin, le 4e et le 5e recevront un prix d’encouragement de 50 000 Fcfp. Cette opération est d’autant plus importante que les concours littéraires en Polynésie française en langues polynésiennes ont été trop peu nombreux. Depuis 2004, plus aucun concours en langue tahitienne n’avait été mis en œuvre. D’un commun accord avec les académiciens, le président du Pays et le ministre de la Culture ont souhaité que, pour cette nouvelle édition, le premier prix se nomme désormais « Prix John Taroanui Doom », en hommage à son investissement au sein de l’Académie tahitienne.

porridge
Article précedent

Porridge

kiosque-ok
Article suivant

Fenua com lance son kiosque en ligne

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le Pays lance le concours littéraire « John Doom »