ACTUS LOCALESTOURISME

Les croisières de luxe Silversea mettent le cap sur la Polynésie

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens internationaux, Jean-Christophe Bouissou, accompagné du président du conseil d’administration de Tahiti Tourisme et d’Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, a reçu mardi en fin de matinée, à la Délégation de la Polynésie française à Paris, Manfredi Lefebvre D’Ovidio, président de la compagnie de croisière de luxe Silversea. Au centre des discussions : le développement des activités de la société en Polynésie française. Il a été question de la livraison d’un bateau de croisière de luxe d’ici trois ans et d’une aide du Pays aux aménagements à réaliser pour l’accostage.

Cette rencontre, inscrite dans la volonté du gouvernement de développer le secteur de la croisière en Polynésie, faisait suite à l’entretien que le ministre avait eu avec l’homme d’affaire en mars dernier, en Floride, lors de la réunion Cruise shipping de Miami. Manfredi Lefebvre D’Ovidio avait alors fait part à Jean-Christophe Bouissou de son intérêt pour la destination et de son intention d’y implanter un bateau de croisière de luxe, d’une capacité de 400 passagers, adapté à la Polynésie française. Les discussions engagées mardi matin ont permis de confirmer la volonté commune du Pays et de Silversea de travailler ensemble et d’avancer rapidement sur ce projet. Le ministre a assuré le président de Silversea du soutien du gouvernement, qui s’opèrerait notamment par le biais d’aides aux aménagements nécessaires à l’accostage du navire dans les îles polynésiennes qui seraient incluses dans les circuits proposés par la compagnie. En attendant la livraison du bateau, dont le délai de construction avoisinerait trois ans, Silversea pourrait en affréter un autre en Polynésie française, de manière temporaire, pour démarrer ses activités. Les relations de la compagnie avec le groupe HNA, propriétaire depuis avril dernier des hôtels Hilton Moorea et Saint-Régis Bora Bora et en discussions avec le Pays pour développer le tourisme chinois en Polynésie, pourrait favoriser cette opération. Après avoir connu une forte croissance ces deux dernières années pour atteindre un premier pallier de plus de 650 escales par an en 2014, le secteur de la croisière Polynésie française tient à consolider cette position, pour pouvoir reprendre un nouveau cycle de croissance dès 2017, en visant 800 à 900 escales par an, réparties sur l’ensemble des cinq archipels.

D’après communiqué.

Article précedent

Après le Zénith, le musée !

Article suivant

Zhain Jun confiant pour la coopération Chine-Polynésie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les croisières de luxe Silversea mettent le cap sur la Polynésie