ACTUS LOCALESECONOMIEEMPLOI

Les Douanes en grève pour défendre l’emploi local

Le jeune syndicat Solidaires Douanes a déposé un préavis de grève pour la journée du jeudi 11 avril.

Principale revendication : la fermeture du tableau annuel de mutation en catégorie B et C des agents nationaux vers la Polynésie. Le syndicat milite pour le recrutement local, notamment au sein du Corps de l’Etat pour l’administration en Polynésie française, le CEAPF. Ces derniers seraient désavantagés dans leur déroulement de carrière. « On nous dit que nous n’avons qu’un budget restreint,  mais faire venir des gens de métropole, ça coûte très cher !» dit le secrétaire du syndicat qui explique qu’il y a 9 postes à pourvoir cette année, et sans doute autant l’année prochaine.

Le syndicat a également demandé à connaître les critères utilisés pour déterminer le fameux « centre des intérêts matériels et moraux » des fonctionnaires, « et là c’est une opacité complète, » dit le syndicaliste qui dénonce un « détournement du système ». Devant le refus de la direction régionale des Douanes de les recevoir, le syndicat Solidaires Douanes a mis sur pied cette journée d’action, qui devrait affecter une trentaine de douaniers. Les brigades de surveillance et les bureaux du fret à l’aéroport de Tahiti-Faa’a sont susceptibles de voir leur activité ralentie par ce mouvement de grève.

 

Article précedent

Trois ans de prison ferme pour diffusion d’images pédopornographiques

Article suivant

Nouvelle Zélande : l’autorisation électronique de voyage entre en vigueur en octobre

1 Commentaire

  1. Lau
    11 avril 2019 à 11h39 — Répondre

    franchement d’accord pour favoriser les emplois de ce type pour les locaux

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les Douanes en grève pour défendre l’emploi local