ACTUS LOCALESECONOMIE

L’OPT veut faire modifier le statut pour ses CCP

Après la récente décision du Conseil d’Etat de refuser à l’OPT de placer les fonds de ses comptes chèques postaux (CCP) à la Socredo, l’établissement public dit « espérer obtenir des autorités compétentes de l’Etat et du Pays » que le statut de 2004 soit modifié pour lui permettre de réitérer l’opération et ainsi poursuivre ses services financiers « en particulier dans les îles éloignées ».

Deux semaines après la décision du Conseil d’Etat qui lui a interdit de placer l’argent de ses clients de comptes CCP à des taux intéressants dans les banques privées, l’OPT dit vouloir obtenir une modification de la loi statutaire de la Polynésie française pour réitérer cette opération.

Dans un communiqué, l’établissement public dit « espérer obtenir des autorités compétentes de l’Etat et du Pays une modification de la loi organique afin de faire évoluer les dispositions en matière de placement des fonds déposés aux CCP ». « Il ne s’agit pas de contourner la réglementation », assure l’OPT, « mais de donner un cadre juridique et économique à des activités coûteuses, mais essentielles pour le Pays ».

Par ailleurs, comme révélé par Radio 1 il y a deux semaines, l’OPT confirme envisager de confier l’exécution du service postal et des services financiers à une filiale privée qui ne relèverait pas des dispositions actuelles de la loi organique pour arriver à ses fins dans ce dossier.

Article précedent

Les cuisines tahitiennes de Poema parmi les gagnants du concours « Manger Local »

Article suivant

L’embarcation de la disparue des Gambier retrouvée vide à Moruroa

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’OPT veut faire modifier le statut pour ses CCP