ACTUS LOCALESEDUCATIONENVIRONNEMENT

Lycée agricole de Moorea : découvrir et préserver l’environnement

La “Semaine santé-développement durable» est un rendez-vous régulier pour les élèves du lycée agricole de Moorea. Retour sur celle vécue par la classe de seconde « Nature Jardin Paysage et Forêt ».

Du 15 au 19 Février 2021, les élèves ont eu l’occasion, dans le cadre du stage collectif Santé-développement durable de réfléchir à “l’impact de l’Homme sur l’environnement ».  De nombreuses activités et rencontres ont été proposées.

Au premier jour, le personnel soignant de l’hôpital d’Afareaitu ainsi que l’infirmier ont sensibilisé les élèves sur le volet santé, avec une partie dédiée aux moyens de contraception et de lutte contre les maladies sexuellement transmissibles. Les sujets sur les violences conjugales ont également alimenté les débats. L’après-midi a été organisé autour d’un film, “Intouchables », suivi d’un débat sur le handicap et le regard porté sur le handicap. La tolérance était une notion clé de cette deuxième partie de la journée.

Le lendemain, place au ramassage des déchets et au recyclage. Dans la matinée les élèves  ont participé à un ramassage de déchets dans la vallée d’Opunohu. Le lien entre terre et mer a amené les élèves à s’interroger davantage sur les problématiques liées à l’environnement. L’après-midi, Jordan Temairia de l’association culturelle et sportive Faaroa a accompagné les élèves dans la réalisation de jeux d’autrefois. Les téléphones portables n’avaient plus la cote, les élèves ont réalisé des toupies avec des brochettes de barbecue et des graines de miro (bois de rose) ainsi que des pereo punu puatoro, des pereo miro  Voilà à quoi jouaient les jeunes, il y a 50 ans. Évidemment, des courses ont été organisées en fin d’après-midi !

Le troisième jour, Jordan Temairia, également guide de randonnée, est intervenu pour la deuxième fois auprès des jeunes, avec la redécouverte de la vallée d’Opunohu. Mais pas seulement  : les élèves ont réalisé un herbier afin d’identifier les différentes plantes de la vallée. Le but du jeu était de répertorier les différentes plantes avec leur nom tahitien et français ainsi que leurs utilisations d’autrefois. A de nombreuses reprises, Jordan a conté les légendes de Moorea, en lien avec les plantes identifiées.

Le jeudi était consacré à la visite de l’association Te Mana o Te Moana afin d’échanger sur la protection des tortues et comment préserver les animaux marins. Si les jeunes sont de plus en plus sensibilisés par la crise climatique, constatent les enseignants, les pratiques de consommation sont difficiles à changer et cela reste un enjeu considérable pour préserver l’environnement. Enfin, le vendredi des activités de restitution ont amené les élèves à travailler de façon collective sur les différentes thématiques étudiées toute la semaine.

Avec communiqué

 

Article précedent

Journal de 7:30, le 24/02/2021

Article suivant

LA PASSION DU VIN 24/02/2021

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Lycée agricole de Moorea : découvrir et préserver l’environnement