ACTUS LOCALESMUNICIPALES

Papeete: Michel Buillard sauve son fauteuil de maire

Michel Buillard réélu pour un 4ème mandat à Papeete ©Samia STAMBOULI

Michel Buillard réélu pour un 4ème mandat à Papeete ©Samia STAMBOULI

Il y avait peu de suspense à Papeete ce dimanche soir. Après 19 ans à la tête de la capitale, Michel Buillard a été réélu pour un quatrième mandat de maire à Papeete. Dans cette triangulaire qui l’opposait à Tauhiti Nena et Jules Ienfa, il confirme ses bons résultats du premier tour. Si Tauhiti Nena fait une belle progression, Jules Ienfa s’effondre. Le choc autonomiste/indépendantiste à bien eu lieu dans cette commune. Retour sur une soirée électorale à Papeete.

Aux abords de l’école de Mamao, la bataille des drapeaux fait rage. Les bleus y tiennent l’affiche et veulent y croire. Mais les résultats, depuis les premières estimations, donnent largement l’avantage au maire sortant Michel Buillard. Et même, si au fur et à mesure du dépouillement, Tauhiti Nena creuse parfois l’écart, l’avance de Michel Buillard tout au long de la soirée a été certaine.

Soutenu par Oscar Temaru, Tauhiti Nena accuse le coup ©Samia STAMBOULI

Soutenu par Oscar Temaru, Tauhiti Nena accuse le coup ©Samia STAMBOULI

Une heure et quart après le début du dépouillement, Tauhiti Nena n’est pas rassuré. Il fait même déjà le bilan : « Je suis confiant pour avoir de très bons résultats, mais de là à passer devant Michel, ça va être difficile, parce que il n’y a pas eu assez de votants.  Pour gagner il nous fallait 65-70% de votants (NDRL : il y a eu un taux de participation de 61,78%). On va réduire l’écart, mais ça ne suffira pas. On aura plus de 4000 voix, ce sera un très bon score, on n’est pas venu pour faire un très bon score, on est venu pour gagner » explique le candidat UPLD à la mairie de Papeete.

Une campagne violente

La campagne qui a été dure dans cette commune, parfois violente dans les accusations des uns et des autres, ne semble pas encore terminée : « Maintenant je sais qu’ils avaient (NDLR : les co-listiers de la liste Ia Ora Papeete, menée par Michel Buillard) une campagne dans laquelle il n’y avait aucun programme, tout ce qu’ils faisaient c’est d’aller sur le terrain et promettre beaucoup de choses et puis menacer aussi nos gens. Pour ceux qui ont supporté Michel, il leur faudra assumer ce choix » conclut l’ancien champion de boxe, quelque peu K.O.

Même si les résultats sont proclamés, il souffle encore un petit parfum de règlement de comptes sur la campagne. Michel Buillard refait le match : « Je sais pas si vous avez entendu, on va supprimer l’eau, on ne va plus payer l’assainissement, on va vous donner des subventions, c’est difficile, ca me rappelle la campagne de 2004. On peut faire de la démagogie en politique, mais ma responsabilité est  que je dise la vérité. C’est un jeune (NDLR : Tauhiti Nena) qui monte, qui a envie de gagner. Demain il faudra travailler, plutôt que de promettre des choses irréalistes»  averti, celui qui d’être élu pour la quatrième fois comme tavana.

Dans cette joute verbale, par médias interposés, Jules Ienfa essaie de prendre de la hauteur et analyse ses résultats, lui aussi, avant même la proclamation officielle. Car, forcément, challenger dans cette campagne, sa défaite ne fait que peu de doutes : « les premières tendances ne sont visiblement pas très bonnes. Il y a eu le phénomène vote utile de Michel Buillard, des électeurs avaient peur que Tauhiti Nena grignote et éventuellement l’emporte » explique le candidat jaune. Avant de poursuivre : « je n’ai pas de regrets à avoir, on a bossé sur le terrain, et puis on a fait ce que l’on a pu, on a essayé d’appeler les abstentionnistes. Il n’y a eu que 5% de plus, j’en espérais davantage, si y’en avait eu 70% je pense que les choses auraient été mieux pour nous. » conclut Jules Ienfa qui siégera avec un de ses colistiers dans ce qu’il souhaite « une opposition constructive ».

Résultats (entre parenthèses les résultats du 1er tour):

  • Michel Buillard: 49.42% (47.41%)
  • Tauhiti Nena 38.95% (34,93%)
  • Jules Ienfa 11.63% (17,66%)
Article précedent

Punaauia: Ronald Tumahai réélu pour un deuxième mandat

Article suivant

Elections municipales 2014 - 2ème tour - les résultats

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Papeete: Michel Buillard sauve son fauteuil de maire