ACTUS LOCALESJUSTICE

Peines confirmées en appel dans la Mexican connection

La cour d’appel de Papeete a confirmé jeudi les peines prononcées en décembre dernier dans l’affaire de trafic d’Ice de la « Mexican connection ». Trois des douze prévenus avaient fait appel de leur condamnation pour des peines allant jusqu’à six ans fermes pour le « financeur » du trafic Alphonse Fiumarella.

L’affaire de la « Mexican connection » avait éclaté en 2012 lors de l’interpellation d’un passeur par les douaniers de l’aéroport de Tahiti-Faa’a. L’homme avait dissimulé une capsule de 486 gramme d’Ice dans son slip. De fil en aiguille, les enquêteurs ont découvert un réseau organisé autour du Franco-Mexicain, Adelino Dias Nogueira, en Polynésie. Les douze prévenus ont été jugés en correctionnelle fin 2014. Ils ont écopé de peines allant jusqu’à 10 ans de prison fermes pour la tête du réseau. Jeudi matin, la cour d’appel a rejeté les appels de trois des trafiquants. Simple consommatrice, Sabine Boiron s’est désisté de son appel. Le financeur du trafic, Alphonse Fiumarella, reste condamné à 6 ans de prison fermes. Enfin, le petit trafiquant plus connu pour son implication dans « l’affaire Pageau » de fraude à la défiscalisation, Thierry Pageau, reste condamné à 3 ans de prison ferme.

Article précedent

Test : pour avoir le QI d'une Miss ... - Edito 03/12/2015

Article suivant

Que se passe-t-il avec le thermomètre à Tahiti ?

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Peines confirmées en appel dans la Mexican connection