AFPINTERNATIONAL

Transfert: Balotelli embrase la fin du mercato, l'argent anglais brûle les doigts

Paris (AFP) – La signature à Nice de l’enfant terrible du football italien Mario Balotelli est le dernier coup d’éclat d’un marché brûlant jusqu’à son épilogue mercredi, dominé par la puissance financière de l’Angleterre et marqué par l’achat record de Paul Pogba par Manchester United.

Nantie d’un contrat faramineux en droits TV (2,3 milliards d’euros par saison), la Premier League a une nouvelle fois cassé sa tirelire et devrait dépasser cet été le milliard de livres dépensées (1,2 milliard d’euros), pour la première fois de son histoire. Avec comme joueur phare le vice-champion d’Europe français chipé par les Red Devils à la Juventus Turin pour 105 millions d’euros.

Mais la « Pioche » pourrait bien se voir éclipser par « Super Mario » sur le terrain médiatique. Le fantasque attaquant transalpin poursuit son Tour d’Europe, se trouvant un nouveau point de chute à Nice pour relancer sa carrière chaotique.

Indésirable à Liverpool après deux ans de perdition, l’Italien de 26 ans a plus fait parler de lui ces derniers temps par ses frasques que par ses exploits balle au pied. Mais Nice a pris le risque, et, même sans que le joueur ne porte encore son maillot, a déjà gagné… en exposition.

Le club niçois a publié une simple émoticône représentant le drapeau italien sur son compte Twitter, deux minutes avant d’officialiser l’information dans un message partagé plus de 4.000 fois en moins de 20 minutes, un chiffre bien inhabituel pour le Gym. La Ligue 1, en manque de stars et de grosses personnalités, surtout après le départ de sa majesté Zlatan Ibrahimovic à ManU, s’est elle aussi trouvée une nouvelle tête d’affiche.

– Pas de folies à Paris –

Sur le plan sportif, l’OGC Nice croise les doigts pour que Balotelli suive les pas d’un autre « bad boy » arrivé sur la Côte d’Azur pour renaître, Hatem Ben Arfa. Ce dernier a trouvé un nouveau souffle à Nice et est parti au PSG au terme d’une saison très aboutie (17 buts en L1, 6 passes décisives), sans que le Gym ne perçoive toutefois une indemnité de transfert.

Si Nice aimante tous les regards, le club de la capitale s’est fait pour une fois assez discret durant ce mercato. Ronaldo et Neymar continuent de faire fantasmer les propriétaires qataris mais faute d’avoir pu mettre la main sur des éléments de ce calibre, Paris a dû se rabattre sur des noms beaucoup moins ronflants (Ben Arfa, Krychowiak, Meunier, Jesé). 

Pas de superstar donc pour pallier la fin de l’ère Ibrahimovic mais au contraire un autre départ majeur avec David Luiz. Un accord a été trouvé avec Chelsea au sujet du défenseur brésilien, très médiocre depuis plusieurs mois et qui n’entre plus dans les plans du nouvel entraîneur Unai Emery. David Luiz retournera ainsi à Londres deux ans après avoir débarqué dans la capitale française.     

– Dembélé a préféré l’Allemagne –

Les concurrents du PSG (Lyon, Monaco) n’ont pas non plus fait de folies mais ont jusqu’ici gardé leurs cadres, ne cédant pas aux tentations venues surtout d’Angleterre. L’OL, qui a tout de même laissé filer le défenseur des Bleus Samuel Umtiti au FC Barcelone (25 millions d’euros), est toutefois confronté aux blessures de Nabil Fekir et Alexandre Lacazette et espère finaliser un renfort offensif, d’autant que Rachid Ghezzal pourrait partir.    

La Premier League, avec ses livres sterling sonnantes et trébuchantes, reste la destination la plus prisée en Europe. Le gardien N.2 des Bleus Steve Mandanda a enfin quitté Marseille pour rejoindre Yohan Cabaye à Crystal Palace et l’attaquant belge Michy Batshuayi a permis à l’OM d’encaisser un chèque de 40 millions d’euros de la part de Chelsea. Le club marseillais vient aussi de finaliser un échange avec Tottenham, récupérant l’attaquant camerounais Clinton Njie, Georges-Kevin Nkoudou effectuant le chemin inverse.    

Autre joueur majeur de la L1 à préférer l’Angleterre à l’Hexagone: le Lillois Sofiane Boufal qui a rallié Southampton où il retrouvera l’ex-entraîneur niçois Claude Puel.

Après 8 ans de l’autre côté de la Manche, Samir Nasri a en revanche dû déserter l’eldorado anglais et a été prêté un an par Manchester City au Séville FC.

Le plus grand espoir du football français, Ousmane Dembélé, a lui opté pour l’Allemagne et le Borussia Dortmund, laissant Rennes aux mains des Gourcuff père et fils.  

Mario Balotelli, sous le maillot de l'AC Milan, le 1er mai 2016 à San Siro . © AFP

© AFP/Archives GIUSEPPE CACACE
Mario Balotelli, sous le maillot de l’AC Milan, le 1er mai 2016 à San Siro

Article précedent

La présidente du Brésil Dilma Rousseff destituée

Article suivant

Transfert: Mario Balotelli à l'OGC Nice (officiel)

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Transfert: Balotelli embrase la fin du mercato, l'argent anglais brûle les doigts