AFPINTERNATIONAL

Trump annule sur Twitter un entretien avec le New York Times

Washington (AFP) – Le président élu américain Donald Trump a annoncé mardi sur Twitter qu’il annulait un entretien prévu avec le New York Times, un journal qu’il accuse sans cesse de le traiter de façon trop partiale, dans un nouvel épisode de sa guerre ouverte contre certains médias.

L’influent quotidien new-yorkais a rapidement réagi en affirmant sur son site n’avoir appris l’annulation qu’en lisant les tweets du milliardaire. 

« J’ai annulé la réunion prévue aujourd’hui avec le @nytimes en déroute quand les termes et conditions de la réunion ont été modifiés au dernier moment. Pas bien », a écrit le milliardaire sur son compte personnel en début de matinée.

« Peut-être qu’une nouvelle réunion sera organisée avec le @nytimes. En attendant, il continue de me couvrir de façon inexacte et avec un ton désagréable! » a poursuivi Donald Trump.

Dans un troisième tweet, il a lancé une pique sur le nombre record de plaintes de lecteurs visant le journal depuis 15 ans, annoncé par le quotidien lui-même. 

« Nous n’avons pas changé les règles de base du tout et n’avons pas tenté de le faire », a assuré une porte-parole du New York Times, Eileen Murphy, citée dans un article paru en ligne peu après la salve du magnat de l’immobilier. C’est au contraire l’équipe de Trump « qui a tenté hier, en demandant qu’on ne fasse qu’une réunion privée, sans partie « on the record » (pouvant être publiée, ndlr), ce que nous avons refusé », poursuit-elle. 

La porte-parole ajoute que le journal a appris l’annulation « en lisant les messages de M. Trump sur Twitter », le média favori du milliardaire pour réagir à l’actualité. 

Cette nouvelle salve suit une réunion en coulisses lundi avec plusieurs hauts responsables des grandes chaînes de télévision américaines et de présentateurs vedettes. Le président élu a profité de cette rencontre, pas inhabituelle en soi pour un président élu américain, pour sermonner les représentants des chaînes sur leur couverture qu’il trouve injuste envers lui, selon les fuites dans les médias américains. Il a souvent dénoncé en public la couverture « malhonnête » des grands médias à son égard, accusant notamment CNN de mentir.  

Le président élu américain Donald Trump à Bedminster, aux Etats-Unis, le 20 novembre 2016. © AFP

© AFP/Archives DON EMMERT
Le président élu américain Donald Trump à Bedminster, aux Etats-Unis, le 20 novembre 2016

8c6ad6c7e46a68485579964bd007542518a78953
Article précedent

PSG: Aurier absent contre Arsenal pour "visa retiré" par les autorités britanniques

964aebe3e097f9b58a9995e5235da92979707071
Article suivant

Sida: les affiches d'une campagne de sensibilisation créent la polémique

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Trump annule sur Twitter un entretien avec le New York Times