ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Vingt-sept candidats et peu de surprises

Pas moins de 27 candidats se sont officiellement déclarés sur les trois circonscriptions que compte la Polynésie française pour les élections législatives des 3 et 17 juin prochain. Mises à part quatre candidatures individuelles et l’absence de quelques candidats déclarés, les principaux partis et courants politiques ayant pris part à la campagne présidentielle sont tous représentés.

Bien loin des 45 candidats de 2012, la liste provisoire des 27 candidats déclarés pour le premier tour des législatives en Polynésie française présente finalement très peu de surprises. On y retrouve surtout un candidat dans chaque circonscription pour les huit partis et mouvements politique qui ont animé la campagne présidentielle : Tahoeraa, Tapura, Tavini, Front National, Heiura-Les Verts, Tau Hotu Rau, France insoumise et UPR. A ceci près que Heiura-Les Verts ne présente pas de candidat dans la troisième circonscription, comme annoncé par son secrétaire général Jacky Bryant ces derniers mois. A côté de ces candidatures d’appareils politiques, on retrouve quatre candidatures plus « individuelles ». Bien évidemment, Tepuaraurii Teriitahi, la candidate du maire de Paea, Jacquie Graffe, se présente sur la seconde circonscription. Comme annoncé également, Corinne Atger et Yves Conroy sont candidats respectivement sur la troisième et la deuxième circonscription. Plus inattendu, Tom Tefaaroa se lance dans l’arène de la deuxième circonscription. Ancien vice-président des jeunes Tahoeraa, il est aujourd’hui président d’une association regroupant des jeunes des quartiers de Papara. Enfin, on notera l’absence du secrétaire général de la CSTP-FO, Patrick Galenon, qui avait annoncé qu’il se présenterait s’il obtenait l’investiture d’En Marche !. Et pour l’anecdote, on se souviendra de la conférence de presse organisée par Orizon Gooding pour annoncer sa candidature il y a quelques mois. Mais là aussi, point de candidat Gooding à l’horizon.

Article précedent

Zéro mineur à Nuutania

Article suivant

JOURNAL DE 07:30 LE 15/05/17

10 Commentaires

  1. Tiare 1
    14 mai 2017 à 12h53 — Répondre

    On ressort les sourires « à la colgate », comme c’est le cas à chaque élection , à l’exception des candidats TahoeLepen… A méditer.

    • 14 mai 2017 à 13h08 — Répondre

      A noter que les trois autres photos sont prises à la sortie du haussariat après le dépôt des candidatures, et celle du Tahoeraa en conférence de presse sur les résultats de la présidentielle.

    • 15 mai 2017 à 5h39 — Répondre

      Les candidats de Tauhiti Nena ne sont pas spécialement souriants à part un … A ne pas méditer, juste ils ne sont pas à l’aise pour les photos.

  2. Tiare 1
    14 mai 2017 à 14h49 — Répondre

    Vu. Il aurait mieux valu pour l’image des 3 candidats TahoeLepen, qu’ils apparaissent sur une photo avec « un sourire à la colgate » pour aller à la pêche aux moules, moules ,moules…au mois de juin.

    • 15 mai 2017 à 5h42 — Répondre

      Les moules sont elles sensibles au sourire colgate ? Je crois que les moules sont plus intéressées par leur avenir, soit à continuer à vivre comme des moules soit à périr entre les dents d’un sourire colgate avec leurs soeurs, les frites … A méditer culinairement parlant. Les élections sont elles un grand banquet ou au final les votants se retrouvent sur le menu ?

      • Tiare 1
        15 mai 2017 à 9h49 — Répondre

        Les moules Eden, c’était un petit clin d’œil à la chère Marine Le Pen, les cheveux au vent, humant l’air frais de l’océan sur un chalutier dans le Finistère pour aller à la chasse aux voix. Comme on a désormais un groupe TahoeLepen, les moules terme choisit sciemment. Quant « aux sourires colgate » ou pas « colgate », on s’en tape car on sait comment on vote ici , au final ce sont toujours les mêmes qui se gavent encore et encore,sur le dos d’une grande frange de la population qui reste dans sa mouise, les plus démunis comme d’hab.

  3. Iritahua
    15 mai 2017 à 6h34 — Répondre

    Je ne vois pas qu’est ce qu’il va faire le Howell, au ministère de la santé, il a été incapable de gérer les dialysés pour une cinq centaines de malades selon Tahiti Infos et maintenant, il veut être  » TE PUTE » incroyable pour des incapables pareils.

  4. Taaroa
    15 mai 2017 à 6h48 — Répondre

    Globalement, un air de déjà vu malgré de nouvelles têtes. J’attends les débats pour me faire une idée.

  5. Rose
    15 mai 2017 à 14h28 — Répondre

    La Corinne Atger elle fait fort, une ardoise financier un peu partout qu’elle doit. Pas bon pas bon tout ça

    • 16 mai 2017 à 6h16 — Répondre

      Mais que fait la justice ? Elle peut être recalée.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Vingt-sept candidats et peu de surprises