INTERNATIONAL

Affaire Barbarin: l'enquête pour "non-dénonciation" classée sans suite

Lyon (AFP) – L’enquête pour « non-dénonciation » d’agressions sexuelles sur mineurs et « non-assistance à personne en danger », dans laquelle le cardinal Philippe Barbarin a été mis en cause, a été classée sans suite, a indiqué lundi à l’AFP le procureur de la République de Lyon.

Des victimes du père Bernard Preynat, mis en examen fin janvier pour des agressions sexuelles commises sur des scouts lyonnais il y a plus de 25 ans, reprochaient, en particulier au cardinal, de ne pas avoir dénoncé les agissements du religieux à la justice et de l’avoir laissé en poste trop longtemps, jusqu’en août 2015, dans une paroisse où il était au contact d’enfants.

Le cardinal Philippe Barbarin, le 15 mars 2016 à Lourdes. © AFP

© AFP/Archives ERIC CABANIS
Le cardinal Philippe Barbarin, le 15 mars 2016 à Lourdes

Article précedent

La Turquie reconnait de possibles "erreurs" dans la purge

Article suivant

JO-2016: Les athlètes privés de Pokémon Go à Rio

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Affaire Barbarin: l'enquête pour "non-dénonciation" classée sans suite