ACTUS LOCALESENVIRONNEMENTSOCIÉTÉ

Appel à projets en faveur de la biodiversité

L’Office français de la biodiversité et ses partenaires lancent leur 11e appel à soutien d’initiatives en faveur de la biodiversité des outre-mer dans le cadre du programme Te Me Um. Trois types d’initiatives seront soutenus. Les candidats ont jusqu’au 13 mai pour envoyer leur proposition.

Depuis plus de 12 ans, Te Me Um (TErres et MErs UltraMarines) accompagne les acteurs de la biodiversité des territoires ultra-marins français, favorise la coopération entre acteurs et facilite la mise en oeuvre d’actions pour la conservation de la biodiversité. C’est donc le 11e appel à projets en faveur de la biodiversité des outre-mer dans le cadre de ce programme. Les micro-projets, les compagnonnages et les projets partenaires, ce sont les trois types d’initiatives ouverts aux acteurs de la biodiversité localisés en outre-mer (associations, collectivités, ONG…).

Concernant les micro-projets, Te Me Um souhaite accompagner les petites initiatives en faveur de la préservation de la biodiversité en outre-mer, afin de favoriser un effet levier à la mise en place d’actions dans la perspective d’un projet plus ambitieux ou de compléter les financements sur une opération plus importante (le montant maximal de l’aide est de 10 000 euros, soit 1,2 million de Fcfp).

Sur les compagnonnages, Te Me Um vise à renforcer les compétences des acteurs de la biodiversité ultramarine. Le compagnonnage se déroule sur une période d’une ou deux semaines pendant laquelle un professionnel travaillant pour un espace naturel est accueilli par une autre structure sur un autre espace naturel dans le but d’échanger et d’acquérir ou perfectionner des compétences spécifiques. C’est un système de croisement des forces et d’immersion professionnelle (le montant maximal de l’aide est de 5 000 euros, soit 590 000 Fcfp).

Enfin, sur les projets partenaires, Te Me Um permet de soutenir les initiatives en faveur de la préservation de la biodiversité d’outre-mer. Seuls les membres de Te Me Um ou les référents locaux sont éligibles. Il est également nécessaire de coopérer avec un membre du réseau ou un référent local pour bénéficier de l’aide (le montant maximal de l’aide est de 20 000 euros, soit 2,4 millions de Fcfp)

Les intéressés ont jusqu’au 13 mai 11h59 (heure locale) pour déposer leur candidature. Le dossier de candidature simplifié et dématérialisé. Le réseau d’acteurs Te Me Um est disponible pour conseiller les candidats dans leur démarche, en cas de besoins [email protected] +594 (0)6 94 42 22 22 (ou contacts) et enfin, 100% de la subvention est versée après signature de la décision d’aide, ce qui évite au porteur d’avancer les frais liés au projet.

Plus d’infos : le site Internet de Te Me Um.

Émile Vernier-Sdiraf
Article précedent

Une vingtaine de personnes à la marche pro-vaccination du Sdiraf

Article suivant

Koh Lanta : Teheiura dans l’édition All Stars

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Appel à projets en faveur de la biodiversité