ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Balises de détresse et VHF obligatoires en 2018

Le Pays a annoncé mercredi la mise en place dans le courant de l’année d’une nouvelle règlementation concernant la sécurité en mer, avec notamment l’obligation de disposer d’une radio VHF, d’une balise RLS et parfois d’une balise PLB.

Une nouvelle réglementation concernant le matériel de radiocommunication en mer va progressivement entrer en vigueur en 2018, a annoncé mercredi le communiqué du conseil des ministres. Elle concerne les navires immatriculés en Polynésie française « de jauge brute inférieure ou égale à 160 tonneaux exploités au commerce, à la pêche et à la plaisance, à l’exclusion des navires destinés au transport de passagers ». La règlementation se veut inspirée des régions d’outre-mer françaises et adaptée aux spécificités de la Polynésie. Les nouveaux équipements dont les balises de détresse prévues par types de navires sont les suivants :

  • Les navires professionnels, de charge et de pêche devront être équipés, en complément des équipements déjà installés, d’une radio portative VHF et d’une radiobalise de localisation des sinistres (balise RLS)
  • Les navires de plaisance, en fonction de leur catégorie de navigation devront être équipés d’une radio VHF fixe pour une navigation au-delà de 6 milles d’un abri. Pour ceux qui pratiquent une navigation au-delà de 20 milles d’un abri et en deçà de 60 milles (3eme catégorie de navigation), ils devront posséder en complément une balise maritime de localisation personnelle (balise PLB). Une radiobalise de localisation des sinistres (balise RLS) est prescrite pour les navires qui effectuent une navigation au-delà de 60 milles d’un abri (2eme et 1er catégorie de navigation).

Article précedent

Samoussas au thon, curry et tomates

Article suivant

Iles flottantes : « Ce n’est pas un sujet d’actualité au gouvernement »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Balises de détresse et VHF obligatoires en 2018